Photo d'archives : Christophe Guiard
CHAMPIONNATS DE FRANCE DE TRIATHLON COURTE DISTANCE GROUPES D' AGE

La santé du triathlon en France est excellente. C'est qu'ont démontré les chiffres de l'année 2007, dévoilés par la Fédération française de triathlon lors de son assemblée générale organisée ce week-end à Saint-Etienne (Loire). Tous les chiffres sont au vert, aussi en termes de licenciés, de clubs et d'organisation. Les finances fédérales ne sont pas elle non plus dans le rouge.

Le nombre de licenciés a enregistré une progression de 5,8 % entre 2006 et 2007, passant de 23 255 à 24 596. Parmi les licenciés, les jeunes, les femmes et les vétérans sont les catégories qui ont le plus progressé. A cela il convient d'ajouter les 23 279 cartes journées délivrées l'an dernier. Les clubs ont aussi vu leurs rangs grossir. Alors qu'on en dénombrait 554 en 2006, il y avait 573 la saison passée.
A l'instar du nombre de licenciés et de clubs, le budget de la F.F.TRI a également augmenté, principalement son résultat net. Il s'agit de la différence entre les recettes et les dépenses (après intégration des stocks, amortissements, taxes et dotations diverses). Ce résultat demeure le témoin le plus fidèle de la gestion fédéral. Il s'est élevé à 50 173 euros en 2007, soit un résultat net positif de 1,62 %.
L'arrivée de la Lyonnaise des Eaux, qui avait signé un chèque de 100 000 euros, a bien sûr aidé. Ce n'est pas la seule explication, Philippe Lescure et son équipe (notamment le trésorier général Denis Jaeger) faisant très attention au budget de la F.F.TRI. Leur principal partenaire devrait leur apporter une nouvelle fois un soutien précieux. La Lyonnaise des Eaux s'est en effet engagée pour les cinq prochaines années, à hauteur de 150 000 euros par saison.
Retrouvez tous ces chiffres et le détail dans le prochain numéro de Triathlete Magazine