malaisie_al_sultan.jpg

Photo : Ironman

Depuis dimanche, on connaît le successeur de Xavier Le Floch à l'Ironman de Malaisie. Faris Al-Sultan s’est imposé sur le premier Ironman de la saison. Chez les femmes, Belinda Granger a pris l’ascendant sur Van Vlerken sur la fin du marathon

La journée débutait par une natation rapide du jeune Canadien Mathieu O’Halloran qui sortait devant Al-Sultan au terme des 3 800 m. L’Allemand dominait les 180 km de vélo en 4h34'44, soit plus de 39 km/h de moyenne. Il arrivait à la seconde transition avec 20 minutes d’avance sur son groupe de poursuivants, constitué des Canadiens O’Halloran et Dragstra et du Tchèque Petr Vabrousek. L’Autrichien Elmar Schuberth posait le vélo avant ce trio mais devait passer cinq minutes en prison pour une pénalité de drafting.

Après une lutte acharnée dans les 4 derniers kilomètres, le Tchèque s’emparait de la deuxième place après avoir fini dans les éditions précédentes à la troisième, quatrième et cinquième place. Shuberth prenait la troisième place du podium à deux minutes du deuxième. Mathieu O’Halloran terminait4e pour son premier Ironman, à seulement 22 ans. Quant à Faris Al Sultan, il a accentué son avance pour s'imposer en 8h34'42, avec 30 minutes d’avances sur son premier poursuivant.

Chez les femmes, il y a eu plus de suspense. Hillary Biscay était la femme la plus rapide dans la baie de Kuah, avant de laisser sa place aux deux favorites : l’Australienne Belinda Granger et la Néerlandaise Yvonne Van Vlerken. Au départ de la course à pied, l’Australienne possédait 8 minutes d’avances sur sa rivale. Au 21e km, plus que trois minutes séparaient les deux femmes. Mais le scénario ne ressemblait pas à celui de Roth 2007, où l’Australienne avait fait les frais de la vitesse à pied de Van Vlerken. Belinda Granger remporte l’Ironman de Malaisie en 9h29, battant de 12 minutes le record de la course détenue par Nicole Leder, victorieuse l'an passé.

Coté français, aucun pro n’avait pris de dossard. En revanche une vingtaine de groupes d'âge ont fait le déplacement sous le soleil de Langkawi. Malgré une chaleur écrasante et un fort taux d’humidité (ndlr : seulement 33 athlètes en moins de 4 heures au marathon), les tricolores sont pour la plupart devenu finishers. Le meilleur d'entre eux est Joel Hugues, 51e en 10h57'51.

Hommes :

  1. 1. Faris Al-Sultan
  2. 2. Petr Vabrousek
  3. 3. Elmar Schuberth
  4. 4. Mathieu O'Halloran
  5. 5. Luke Dragstra

Femmes

  1. 1. Belinda Granger
  2. 2. Yvonne Van Vlerken
  3. 3; Yasuko Miyazaki
  4. 4. Hilary Biscay
  5. 5. Ute Streiter

Les Français

  • 51 Joel Hugues 10:57:51
  • 68 Philippe Lauret 11:17:28
  • 99 Ludovic Joswiak 11:46:57
  • 104 Pierre Baude 11:48:30
  • 113 Martial Marmin 11:56:22
  • 121 Sylvie Reynaud 12:05:56
  • 145 Soizic Coudiere12:22:40
  • 149 Patrice Leleu 12:26:06
  • 181 Aurelien Miomandre 12:53:55
  • 192 Robert Sauri 13:01:38
  • 213 Luc Montabonnet 13:20:21
  • 226 Jean Pierre Leprovost 13:36:24
  • 239 Gerard Framboisier 13:46:18
  • 242 Roberto Sery13:47:47
  • 301 Laurent Le Blay 14:38:46
  • 321 Jean Marc Verchin14:54:03
  • 338 Marc Bossis15:09:03
  • 403 Brigitte Ravily 16:32:58
  • 420 Philippe Grondin 16:49:35

Les résultats sont en ligne dans la rubrique prévue à cet effet