vittel_3.jpg

En photo : Julie Nivoix par Christophe Guiard

Contrairement au hommes, il n'y avait que quatre séries chez les femmes. Voici le nom des huit aquathlètes directement qualifiées pour les demi-finales.

Série 1 : Julie Nivoix (Metz) 7'46'9 et Nathalia Luthringer (Guebwiller) 7'53'9
La tenante du titre a survolé sa série. Inquiétée par la Belge Céline Aupaix en natation, la Messine a facilement dompté sa rivale à pied. De son côté, la sociétaire de Charleroi n'a pu endiguer le retour de l"Alsacienne de Guebwiller Nathalia Luthringer.

Série 2 : Marine Bonnetaud (Poissy) 7'42'7et Marie Clémence Prat (Guebwiller) 7'42'9
La 2e favorite de la compétition n'a connu aucune émotion dans sa série. Largement détachée après la natation, elle s'est permis le luxe de finir en roue libre. La 2e place revient à Marie-Clémence Prat, pourtant sortie de l'eau en 6e position.

Série 3 : Candice Guéritas (Metz) 7'26'0 et Coralie Bailly (Saint-Etienne) 7'26'5
Une grosse surprise dans cette série avec l'élimination de Laura Marteau (Ste Geneviève). En tête après la natation, la Francilienne a cédé à pied sous les coups de boutoir de la Messine et de la Stéphanoise.

Série 4 : Cécile Mériaux (Brive) 7'35'0 et Orlène Moulinas (Montpellier) 7'48'4
La Briviste est l'une des révélations de ces séries qualificatives. Sortie avec un retard de 26'' sur la Montpelliéraine, la Corrézienne est facilement revenue sur la médaillée de bronze de l'an passé. Sa spécialité est la course à pied (26e du France de cross l'an passé), ceci expliquant cela.