250_entrainement_dietetique_1.jpg

Pour beaucoup d'entre vous, l'entraînement a souvent lieu en fin de journée après le travail. Le dîner se retrouve alors repoussé à un horaire tardif, entre 21 h et 23 h, bien éloigné du rythme biologique naturel. Afin de privilégier la récupération et de ne pas compromettre le sommeil, il est absolument nécessaire de vous alimenter tout en respectant un certain nombre de recommandations

QUATRE ERREURS À ÉVITER
1. Rester à jeun après la séance. Vous coucher sans manger pénalise immanquablement la récupération, notamment en terme de reconstitution des réserves énergétiques (glycogène, triglycérides intramusculaires), et en terme de synthèse musculaire.

LISEZ LA SUITE DE CET ARTICLE DANS LE NUMÉRO DE FÉVRIER DE TRIATHLETE MAGAZINE, À PARAÎTRE EN KIOSQUE LE JEUDI 7 FÉVRIER.