whitfield.jpg

photo d'archives : ITU
Le Mondial Courte Distance a déjà commencé ! Du moins l'avant-course. Les organisateurs du championnat du monde, prévu les 7 et 8 juin prochains, ont en effet tenu une conférence de presse avec Simon Whitfield, l'enfant du pays. Le Canadien s'est dit impatient de concourir à domicile.

Et ce d'autant plus qu'il n'a jamais gagné cette compétition malgré son énorme palmarès. Premier champion olympique de l'histoire (en 2000 à Sydney), vainqueur de dix Coupes du Monde , il n'est jamais monté sur le podium d'un Mondial. L'an dernier, il s'en est approché, finissant 4e à quelques encablures de Brad Kahlefeldt. N°2 mondial à l'issue de la saison 2007 derrière l'Espagnol Javier Gomez, Simon Whitfield veut entrer dans l'histoire en devenant le premier athlète vainqueur des Jeux et du Mondial.
C'est un grand avantage de courir à domicile, en particulier à Vancouver. Je connais très bien la ville et la météo. J'ai gagné beaucoup de mes Coupes du Monde au Canada. Cela aide énormément d'être soutenu par la foule. Le Canadien aborde également son sport avec la mentalité d'un débutant.
Un peu comme à Sydney, lors des JO de 2000. Là-bas, j'ouvrais de grands yeux. Je n'en revenais d'être aux Jeux. A Athènes, je me sentais comme un agent en mission. Je me devais de conserver mon titre. Mais cette façon de penser ne me ressemble pas. Je ne prends jamais les choses avec autant de sérieux. J'ai besoin d'avoir du plaisir, d'être plus relax. C'est l'attitude que j'adopterai à Pékin et à Vancouver.
Simon Whitfield préparera le Mondial en disputant la Coupe du Monde de Mooloolaba (Australie, 30 mars) avant d'enchaîner avec celle de New Plymouth (Nouvelle-Zélande, 6 avril). Viendra ensuite l'un de ses deux grands objectifs de la saison, le championnat du monde à Vancouver.