coupe_du_monde_calendrier.jpg

Photo d'archives : ITU
L'ITU vient d'annoncer que le calendrier de la Coupe du Monde de triathlon a été changé. Pour deux raisons : la suppression de deux épreuves et l'arrivée d'une nouvelle. Au total, le circuit comportera quatorze courses.

Commençons par la mauvaise nouvelle. La manche d'Eilat, prévue le 12 octobre, a été annulée pour des raisons financières. La Coupe du Monde ne posera donc pas le pied en Israël. Elle ne viendra pas non plus en Angleterre. Une étape était programmée à Londres le 14 septembre, moins d'un mois après les JO à Pékin, pour lancer symboliquement la nouvelle olympiade. Curieusement, comme pour Eilat, les Britanniques expliquent leur renoncement par un manque de budget. Le budget des Jeux de Londres 2012 serait-il si serré qu'il ne peut financer une Coupe du Monde de triathlon ?
En tout cas, le retrait anglais fait le bonheur français. La manche de Lorient sera la première organisée après les Jeux de Pékin. Eric Le Lostec et son équipe n'ont plus qu'à croiser les doigts pour que les futurs héros olympiques s'alignent dans le Morbihan le 28 septembre prochain. En tout cas, le retour de la Coupe du Monde en France, après être partie en 2003, s'annonce sous les meilleurs auspices.
Par ailleus, l'ITU a indiqué que le Mexique accueillera deux étapes. En plus de celle de Huatulco programmée de longue date s'ajoute celle de Chiapas, une région située au sud du pays. Cette épreuve sera dotée de 150 000 $. Les Mexicains ont travaillé très dur pour que cette manche voit le jour. La date est excellente, se rejouit Sheila O’Kelly, directrice de la Coupe du Monde. Nous sommes heureux d'acceuillir Chiapas qui offre en plus un gros prize money. C'est bien également que tous les changements de calendrier interviennent tôt. Les athlètes, les entraîneurs et les fédérations auront ainsi le temps d'effectuer les ajustements nécessaires.
En tout cas, ces modifications du calendrier de la Coupe du Monde ne changent en rien les règles de qualification olympique puisqu'elles concernent des épreuves programmées après les JO.

  • Le calendrier
  • Mooloolaba (Aus) 30 mars
  • New Plymouth (Nzl) 6 avril
  • Ishigaki (Jap) 13 avril
  • Tongyeong (Corée du Sud) 27 avril
  • Richards Bay (Afs) 4 mai
  • Madrid (Esp) 25 mai
  • Des Moines (Usa) 22 juin
  • Hambourg (All) 6 juillet
  • Tiszaujvaros (Hon) 13 juillet
  • Kitzbühel (Aus) 20 juillet
  • Lorient (Fra) 28 septembre
  • Rhodes (Gre) 5 octobre
  • Chiapas (Mex) 12 octobre
  • Huatulco (Mex) 2 novembre