McCormack_Hawaii.jpg

Photo d'archives : Christophe Guiard

Chris McCormack a-t-il abusé du champagne lors du réveillon de la Saint-Sylvestre ? A priori non même si le pari qu'il se lance pour 2008 laisse penser qu'il a perdu la raison. L'Australien a en effet décider d'enchaîner deux Ironman en une semaine. Et pas n'importe lesquels.

Il a pointé sur son agenda Francfort et Roth. Le premier se tiendra le dimanche 6 juillet et le second le 13. Pourquoi tente-t-il un pari si difficile, voire impossible ? En 2006 à Hawaii, lors de la cérémonie de clôture, il avait lancé à Normann Stadler : Je courrai contre toi n'importe quand n'importe où. Deux ans plus tard, il va tenir sa promesse.
Après Hawaii, Francfort et Roth sont les deux plus grands Ironman au monde. Francfort est une course que je voulais absolument disputer une fois dans ma carrière. Cette année, les meilleurs Allemands seront là. Cela m'offre une belle opportunité de les défier sur leur sol.Quant à Roth, c'est mon jardin, ma maison en Europe. J'ai gagné l'épreuve cinq fois, note Macca.
L'Australien mesure toutefois l'immense tâche à laquelle il s'attèle. Personne ne l'a jamais fait. C'est un défi énorme. Gagner deux des plus grands Ironman du monde à une semaine d'intervalle me ferait entrer dans la légende du triathlon. C'est difficile de savoir si c'est réalisable puisque personne n'a essayé, souligne-t-il. Je ne dis pas que c'est possible ou pas. Je sais simplement que ce sera l'un des plus durs challenges de ma carrière. Et ce d'autant plus que les Européens sont très difficiles à battre en Europe. Malgré la difficulté, McCormack part confiant. Mon objectif sera d'être le meilleur possible sur chacune des deux épreuves. A priori, je serai plus frais à Francfort où j'aurai face à moi Normann Stadler, Faris Al Sultan et les meilleurs Européens. Je passerai ensuite la semaine à me reposer et à récupérer. A Roth, ce sera également difficile. Mais ma force est que je connais cette course par coeur. Je sais où accélérer, où me relaxer. Macca peut-il réussir son pari ? Même si tout se passe bien, je ne parierai pas sur moi ! À ce niveau d'exigence, on ne peut rien savoir. On a en tout cas hâte de savoir s'il peut y arriver...