Victorieuse à l'Ironman de Nice et sur le 70.3 de Monaco, Alexandra Louison a franchi un cap en 2007. Une progression qu'elle compte bien concrétiser encore cette saison.
halfmonaco-louison.jpg

Triathlète : Comment as-tu vécu cette saison 2007?
Alexandra Louison : Que du bonheur ! C’est ma meilleure saison. Elle a bien commencé avec un printemps axé sur des objectifs internationaux en Duathlon, et un été encore plus fabuleux avec mes courses fétiches, Nice et Monaco. Des victoires tout près de chez moi !

Quelle est, pour toi, ta plus belle victoire en 2007 et pourquoi?
C’est vraiment difficile de répondre à cette question !
L’IRONMAN France à Nice et le 70.3 à Monaco, m’ont apporté tellement de joie ! Aujourd’hui encore je profite avec toujours autant de plaisir de ces victoires. L’Ironman ou le 70.3 sont des courses qui font rêver … On rêve d’y participer pour faire partie de cette grande famille, on rêve de faire une bonne course, on rêve d’être sur le podium…et pourquoi pas de gagner ; et à la clef il y a le slot pour Hawaii…
On me pose beaucoup de questions sur ma préparation, ma gestion de la course, sur le mental, sur ce que l’on peut ressentir en franchissant la ligne d’arrivée… J’ai beaucoup appris cette saison, grâce à ces victoires. Aujourd’hui, plus que jamais, je sais que dans le sport de compétition, il faut avoir des rêves même les plus fous, même les plus, a priori, irréalisables. Ils sont toujours source de motivation !

Ta carrière va prendre une nouvelle dimension avec l'armée, peux-tu nous en dire un peu plus ?
Ce contrat de trois ans est une très belle opportunité. Désormais je peux m’inscrire dans la durée. L’Armée de Terre, et le 54e RA d’Hyères, sont attentifs à mon projet sportif et mettent tout en œuvre pour que je réussisse celui-ci de la meilleure façon possible. Duathlon et Triathlon longue distance même combat. Charge à moi de réussir et de mériter leur confiance.
J’ai rencontré des militaires du rang, sous-officiers et officiers qui croient très sincèrement aux valeurs de notre sport. Il y a un beau challenge de communication. Je suis super motivée.
Je pourrai aussi compter en 2008 sur une solide équipe de partenaires, qui me font confiance, et avec lesquels j’aurai des relations et des échanges très forts, très humains.

As-tu coupé ?
Oui j’ai coupé après Cambrai. Octobre et novembre auront été des mois très riches en voyages et en rencontre. C’est aussi les bons cotés de notre sport. Désormais je pense à 2008, et me prépare, comme tout le monde, aux belles échéances et aux beaux objectifs de l’an prochain.


Quelles sont tes ambitions avec ton club du TOCC ainsi que tes ambitions plus personnelles pour 2008?
La participation aux deux premiers grands prix de duathlon est déjà inscrite à mon programme de début de saison. Ma 3e place au championnat d’Europe et 4e place au championnat du monde cette année m’ont bien motivée pour 2008… Participer aux grands prix avec Cesson ce sera encore plus sympa ! Mon parcours sportif les intéresse, je n’ai que de bons retours les concernant, tout devrait bien se passer.
Je n’oublie pas pour autant mes amis d’Antibes qui sont mes fidèles compagnons d’entraînement et de loisirs !
En fin de saison il y aura bien sur Hawaii, et d’autres grandes courses avant… Tout n’est pas complètement arrêté. On devrait me retrouver sur des courses qui m’ont tant apporté.