Eilat_1.jpg

La Coupe du Monde s'achèvera ce samedi à Eilat. C'est la première fois qu'Israël accueille une manche de ce circuit. En l'absence de Javier Gomez et de Vanessa Fernandes déjà couronnés, la compétition s'annonce serrée tant chez les hommes que chez les femmes.

Trente-six pays seront représentés pour cet ultime acte.
Chez les femmes, en l'absence de Vanessa Fernandes, la victoire devrait se jouer entre la Néo-Zélandaise Samantha Warriner (2 victoires cette année) et l'Australienne Annabel Luxford (gagnante du circuit coupe du Monde en 2005, 2 podiums cette année). Actuellement 3e au Ranking à 5 points d'Emma Moffatt, la première nommée devra finir dans les quinze premières si elle veut subtiliser la 2e place finale à l'Australienne. La seconde aura le handicap de n'avoir pas couru depuis le championnat du monde où elle avait été contrainte à l'abandon suite à un problème de genou. Seront à surveiller également l'Américaine Julie Ertel, récente gagnate à Cancun, la Suissesse Nicola Spirig (8e au ranking) et la Britannique Andrea Whitcombe (2e à Rhodes). Jessica Harrison et Marion Lorblanchet, les deux françaises engagées, essaieront de créer la surprise comme l'avait fait Carole Péon à Cancun il y a quelques semaines.
La course masculine sera beaucoup moins relevée. Parmi les dix premiers au classement général, seuls Alexander Brukhankov (6e) et Volodyyr Polikarpenko (7e) ont répondu présent. Le Russe sera avide de revanche car, après une première moitié de saison époustouflante (3 podiums), il s'est éteint au fil des étapes. C'est l'inverse pour l'Ukrainien de Poissy qui reste sur une 5e place à Rhodes et une 3e place à Cancun. Ce duo n'a pas pour autant la partie gagnée d'avance face à des adversaires du calibre de l'Américain Matt Reed (3e à Vancouver), le Sud-Africain Hendrik De Villiers (vainqueur à Richards Bay) et le Britannique Ritchie Nichols qui a battu Brukhankov au Championnat du Monde U23. Sans oublier nos trois Français, Cédric Fleureton, Tony Moulai et Stéphane Poulat, capables de coups d'éclat.
À noter qu'Israël sera représenté par des jumeaux, les frères Ran et Dan Alterman. Chacun des deux est déjà monté sur le podium de Coupes d'Europe. La natation s'effectuera sans combinaison car l'eau avoisinera les 24°.