Avant les championnats du monde Ironman 70.3 qui se sont déroulés samedi à Clearwater (Floride), les pronostics étaient plus qu’ouverts tant chez les hommes que chez les féminines. Il s’agissait notamment de voir comment les favoris allaient récupérer de l’Ironman d’Hawaii ou de la finale X-Terra. Et visiblement, c’est la fraîcheur qui a fait la différence…
potts.jpg
(Photo Ironman)

Chez les hommes, Andy Potts entame le premier la partie cycliste avec dans son sillage tous les autres favoris dont le tenant du titre, Craig Alexander ou encore le Français, pensionnaire de Beauvais, Stephan Bignet. L’Américain va garder la tête pendant près de 30 km avant de se faire dépasser par Thompson puis c’est le tenant du titre qui prend les commandes quelques kilomètres plus loin. Mais Craig Alexander va progressivement reculer en faveur de Bjorn Andersson. Ce dernier réalise alors un cavalier seul pour poser le vélo en tête mais le Brésilien Galindez et le Néo-Zélandais Bozzone ne sont pas loin et imposent un rythme soutenu. Finalement, ils rattrapent l’Américain qui paie les efforts consentis au vélo. Le Kiwi cède du terrain tandis que le Brésilien prend les commandes. Mais derrière, les prétendants au titre ne veulent pas lâcher la victoire et notamment Andy Potts qui revient fort. A quelques kilomètres de l’arrivée, c’est un regroupement devant qui s’opère. Potts et Galindez engagent un mano a mano tandis que Johns est à 20 secondes. L’Américain attend les derniers mètres pour porter son accélération. Galindez s’accroche mais concède la victoire à Potts pour seulement 4 secondes ! Johns complète le podium tandis que Craig Alexander doit finalement se contenter de la quatrième place.
Stephan Bignet termine à la sixième place. L’autre pro français engagé dans la course, Renaud Cadière doit se contenter de la 38e place (en 4 :03’07).

Chez les féminines, la course s’annonçait tout aussi ouverte.
Récemment couronnée sur la grande finale du Xterra à Maui, Julie Dibbens prend la course à son compte dès la natation. Elle réalise en plus le meilleur temps en vélo. Va-t-elle réaliser le tour de force de s’imposer à Clearwater quelques semaines seulement après sa victoire sur Xterra ? Elle manque finalement de fraîcheur à pied. Et c’est Carfrae qui en profite pour tirer son épingle du jeu. Troisième l’année dernière, elle avait annoncé qu’elle s’alignait pour la victoire. Toute sa saison s’est basée sur cet objectif renonçant aux courses ITU (et aux points pour une qualif aux JO). Et cette préparation a payé. Elle remporte la victoire (établissant un nouveau record) grâce notamment à sa performance en course à pied (1 :18’40). Samantha MacGlone, tenante du titre, a également réalisé une belle performance : grâce à un chrono de 1 :20’51, elle remonte de la 7e à la 2e place. Une place à laquelle elle semble être abonnée puisqu’elle avait fini à cette place un mois plus tôt à Kona. Leanda Cave complète le podium. La Française Christel Robin se classe 16e n 4h26’08.

Les classements :
Hommes :
1. Andy Potts (USA) 03:42:33
2. Oscar Galindez (BRA) 03:42:37
3. Andrew Jonhs (GBR) 03:43:11
4. Craig Alexander (AUS) 03:44:10
5. Richie Cunningham (USA) 03:45:05
6. Stephan Bignet (FRA, Beauvais) 03:46:03
7. Fraser Cartmell (GBR) 03:49:03
8. TJ Tollakson (USA) 03:49:39
9. Terenzo Bozzone (NZL) 03:50:10
10. Santiago Ascenco (BRA) 03:51:45

Femmes :
1. Mirinda Carfrae (AUS) 4:07:25
2. Samantha McGlone (CAN) 4:11:29
3. Leanda Cave (GBR) 4:12:29
4. Julie Dibens (GBR) 4:12:53
5. Catriona Morrison (SCO) 4:14:40
6. Sibylle Matter (SUI) 4:16:35
7. Becky Lavelle (USA) 4:16:59
8. Kate Major (AUS) 4:18:20
9. Monika Lehman (GER) 4;18:31
10. Michele Lee (NA) 4:19:08