Le format 70.3 fait de plus en plus d’émules. Il séduit tant les triathlètes de courte distance que ceux de distance ironman. Il est un bon compromis qui permet aux athlètes du court et du long de se retrouver sur une même distance… et de rivaliser. Aussi, la grande finale de Clearwater (Floride) s’annonce très ouverte chez les féminines comme chez les hommes.
alexander.jpg

Photo Craig Alexander/Christophe Guiard

Chez les féminines, Samantha McGlone qui vient de terminer deuxième de l’IM d’Hawaii sera au départ afin de défendre le titre qu’elle a acquis l’année dernière. Comment aura-t-elle récupéré ? Lisa Bentley figure parmi les outsiders. Cependant, elle revient de blessure et était à Kona bien loin de sa meilleure forme (elle a terminé 15e). Mais elle est une féroce compétitrice et il faudra composer avec elle.
Mirinda Carfrae qui avait fini 3e l’année dernière aura pour elle la fraîcheur car elle n’a pas participé à l’Ironman d’Hawaii.
Mais la liste des outsiders peut être encore allongée avec la participation de Kate Major, de Julie Dibens, Desiree Ficker, Yvonne Van Vlerken…

Bien malin celui qui pourra donner le podium ! Et le pronostic chez les hommes ne sera pas plus aisé…

Il est sur que Craig Alexander part archi favori. Cette saison, le seul moyen de battre l’Australien sur distance 70.3 était d’attendre un ennui mécanique ! Depuis sa victoire à Clearwater en 2006, il a enchaîné les succès à Ste Croix, à Vineman ou encore Newfounland. En outre, il ne s’est pas contenté d’être fort sur half, mais sur distance ironman également. En avril, il s’est hissé sur la troisième marche du podium à l’IM d’Australie et surtout s’est classé deuxième de la grande finale hawaïenne.
Reste à savoir comment l’Australien aura récupéré de sa performance du mois dernier…
D’autant que les prétendants à la victoire sont de sérieux clients : Simon Lessing, Spencer Smith, Richie Cunningham ou encore Chris Legh. On peut également ajouter le Français Stephan Bignet (Beauvais) qui s’est qualifié en remportant le 70.3 de Wiesbaden (Allemagne). Côté tricolore, on suivra également Renaud Cadière (Nice).

La course se déroulera samedi, départ à 7 h (13 h, heure française).