Photo : Christophe Guiard/Aurélien Lescure (meilleur Français)

La fin de saison approche à grands pas. La Coupe d'Europe d'Alyana était l'une des dernières occasions de se mettre en évidence. Présents en nombre sur cette manche turque le 24 octobre, les Français n'ont guère brillé. Les vainqueurs du jour sont le Russe Yulian Malishev et l'Ukrainienne Yuliya Yelistratova.

La journée avait pourtant bien commencé pour la délégation française avec la victoire d'Emmie Charayron dans l'épreuve réservée aux juniors. Grâce à une remarquable course à pied, la Lyonnaise a damé le pion à six Russes.
Après la victoire de l'Ukrainien Viktor Aloshyn chez les juniors garçons, ce fut au tour des Élites d'entrer en scène.
Chez les garçons, sept Français figuraient parmi les 80 engagés. Parmi eux, trois juniors Aurélien Raphaël, Vincent Luis et Etienne Diemunsch).
Comme prévu, Aurélien Raphaël et Vincent Luis sont sortis les premiers de l'eau. L'avance des deux sociétaires de Sainte-Geneviève était toutefois infime, la majorité des concurrents concédant moins de trente secondes. Après un gros regroupement, deux hommes ont réussi à tromper la vigilance du peloton dans les derniers kilomètres vélo. Il s'agissait du Croate Zvonko Cubric et du Français Bertrand Billard. Le duo a rejoint l'aire de transition avec trente secondes d'avance sur le pack principal. Tandis que le Messin était repris assez vite, le Croate a lui résisté un tour avant d'être avalé par les poursuivants.
Le dernier mot est revenu à l'Ukrainien Yulian Malyshev, qui s'était détaché à quelques kilomètres de l'arrivée. Les accessits d'honneur sont revenus à l'Ukrainien Andriy Glushenko (2 top 10 en coupe du monde en 2007) et au Suisse Ruedi Wild. Le premier Français aurait dû être Aurélien Raphaël. Alors qu'il aurait dû rallier l'arrivée en 7e position, le champion du monde junior est reparti pour un tour supplémentaire. Son étourderie lui valut de ne terminer qu'à la 41e place. La place de premier tricolore revient finalement au sociétaire de Parthenay Aurélien Lescure (18e). Tous les autres sont au-delà de la 20e place : Vincent Luis (27e), Etienne Diemunsch (29e), Pierre Guivarc'h (33e) et Boris Dessenoix (49e). A noter la belle 12e place du Monégasque Hervé Banti.
Chez les femmes, Charlotte Morel était la seule Française engagée. Tout s'est joué en course à pied dans cette compétition. La plus forte du groupe de trente fut Yuliya Yelistratova. L'Ukrainienne a devancé de peu au sprint la Grecque Deniz Dimaki et la Suissesse Tara Schultz. Quatre minutes après ce trio, est arrivée la Charlotte Morel, pointée en 14e position. Comme beaucoup d'autres, la Beauvaisienne voit arriver la fin de saison avec soulagement.

Classement hommes

  • 1 Malyshev Yulian RUS 01:47:29
  • 2 Glushchenko Andriy UKR 01:47:56
  • 3 Wild Ruedi SUI 01:48:00
  • 4 Vasiliev Ivan RUS 01:48:16
  • 5 Sapunov Daniil KAZ 01:48:29
  • 6 Johns Andrew GBR 01:48:41
  • 7 Alterman Ran ISR 01:48:46
  • 8 Laba Maxim RUS 01:48:50
  • 9 Sysoev Igor RUS 01:49:06
  • 10 Noble Gavin IRL 01:49:14
  • 12 Banti Hervé MON 01:49:22
  • 18 Lescure Aurélien FRA 01:50:00
  • 27 Luis Vincent FRA 01:50:47
  • 29 Diemunsch Etienne FRA 01:51:00
  • 33 Guivarch Pierre FRA 01:51:16
  • 41 Raphael Aurélien FRA 01:52:42
  • 49 Dessenoix Boris FRA 01:53:47

Classement femmes

  • 1 Yelistratova Yuliya UKR 02:02:02
  • 2 Dimaki Deniz GRE 02:02:06
  • 3 Schutz Sarah SUI 02:02:10
  • 4 Lehtonen Kaisa FIN 02:02:32
  • 5 Koshelnikova Evgenia RUS 02:02:54
  • 6 Zemanova Lenka CZE 02:03:02
  • 7 Berk Birgit NED 02:03:48
  • 8 Szabo Zita HUN 02:04:26
  • 9 Walko Andrea HUN 02:04:30
  • 10 Annaheim Melanie SUI 02:05:04
  • 14 Morel Charlotte FRA 02:06:54