hawai_nuit_2.jpg

Photos : Christophe Guiard

(d'un de nos envoyés spéciaux). 5h40, Kona. Depuis une demi-heure, un flot ininterrompu d'athlètes et de leurs accompagnateurs dévale Alii Drive vers la zone de départ. Il fait nuit noire et déjà chaud. Heureusement, le speaker l'a annoncé : the water is calm.

L'océan est calme, donc. Pas de vague. Ni de vent. Les conditions paraissent idéales, la journée s'annonce belle. Le sera-t-elle pour Patrick Vernay ? Arrivé tôt, le Beauvaisien prépare son matériel avec le plus grand soin, sous le regard des caméras de l'Ironman. S'il a été choisi par la télé officielle, cela ne doit rien au hasard. Son nom a beaucoup circulé. Greg Welch, vainqueur ici à Hawaii et aujourd'hui commentataire, en fait un outsider sérieux.
Les participants continuent à entrer dans le parc. Le soleil n'a pas encore fait son apparition. Le parc est éclairé par de puissants projecteurs, ce qui ajoute à la pression. Malgré tout, nombreux sont les concurrents à arborer une bonne humeur. Décidément, tout est réuni pour une journée inoubliable. Le moment tant attendu approche. Dernier signe que le départ se prépare, les arbitres ont fendu la foule, leur surf au-dessus de la tête. Ils sont déjà dans l'eau, pour baliser la zone.

Stéphane Lanoue

hawai_nuit_3.jpg

hawai_nuit_1.jpg