hawai_parade_sister_madonna.jpg

(d'un de nos envoyés spéciaux) Madonna Buder est une icône à Kona. La bonne soeur a bouclé l'an dernier son 20e Hawaii, à l'âge de 76 ans. Dans la rue comme à la parade, elle signe des autographes. La nouvelle de sa blessure s'est donc propagée comme une trainée de poudre dans la ville.

Photo : Christophe Guiard

Car l'Américaine, qui a fait sa première apparition publique hier à l'occasion de la parade des athlètes, boitait. La faute à un orteil cassé. Je me le suis blessé il y a trois semaines lors d'un 70.3 dans le Missouri. Lors de la transition, j'ai trébuché. Je pense que c'est là que je me suis blessée. Mais la none ne se résigne pas facilement.
Certains auraient jeté l'éponge plutôt que de vivre un calvaire. Pas elle. Elle a décidé d'honorer son dossard. On verra si je tiens le coup, s'esclaffe-t-elle. Il y a quelques années, j'ai fait toute une saison avec deux orteils cassés ! Malgré tout, son Ironman risque de se transformer en véritable chemin de croix. L'an dernier, alors qu'elle n'était pas blessée, elle avait terminé 53 secondes seulement avant le temps limite, en 16h59'03.

Stéphane Lanoue