PARC Ë VELO

Triathlete s'est rendu début septembre en Allemagne pour visiter l'Eurobike, le plus grand salon du cycle en Europe. Et y dénicher les nouveaux vélos de triathlon. Le tri devient incontestablement un marché porteur pour les fabricants.

Pas un stand sans son affiche d'un triathlète ou son vélo de triathlon. Le triple effort était mis en avant à l'Eurobike, organisé début septembre à Friedrichschafen (Allemagne). Il s'agit là du plus grand salon du cycle d'Europe. Ses chiffres donnent le tournis : 840 exposants de 36 pays. Bien sûr, les vélos de triathlon étaient loin d'occuper les 76 000 m2 de surface.
Mais tout de même. Les grandes marques ne sortent plus sans leur vélo typé tri. Effet de mode ? Essor du marché ? Les deux mon général. Et même sûrement plus. « Le triathlon a plusieurs avantages », explique Vivien Lubczanski, chargé de communication chez Trek.

LISEZ LA SUITE DE CET ARTICLE DANS LE PROCHAIN NUMÉRO DE TRIATHLETE MAGAZINE, EN KIOSQUE LE MERCREDI 3 OCTOBRE

À DÉCOUVRIR QUINZE NOUVEAUX VÉLOS DE TRIATHLON