(de notre envoyé spécial). Gérardmer a offert aujourd’hui un remake de Lorient. Comme en 2005 dans le Morbihan, le championnat de France longue distance s’est résumé à un duel entre Charly Loisel et Stéphan Bignet. Les deux hommes, déclarés vainqueurs ex aequo il y a deux ans en raison d’une erreur d’aiguillage dont a été victime Bignet, se sont livre à une sacrée partie de manivelles.

bignet.jpg

Photos : Christophe Guiard

Elle a tourné à l’avantage du Beauvaisien. Le sociétaire de Poissy a pourtant eu les cartes en mains pendant une bonne partie de la course. Sorti de l’eau en même temps que Stéphan Bignet, Charly Loisel prenait vite le large à vélo. Durant les trois tours, il menait grand train. Son avance ne cessait d’augmenter. Roulait-il trop fort ? A l’arrivée, il avouera sans prétention qu’il a géré son effort durant les 117 km.
Pour s’octroyer la victoire ou une place d’honneur, il n’avait pas d’autre choix que de mettre le plus d’écart possible entre lui et ceux qui, comme Bignet, lui sont supérieurs à pied. A la deuxième transition, Charly Loisel possédait un pécule de 6 minutes sur Bignet, 12’28 sur Faure (Triathl’Aix), 13’38 sur Reboul (Dijon) et 15’25 sur Pernet (Lagardere Paris Racing).

loisel.jpg

Cela allait-il être suffisant ? Dès le premier des quatre tours, Stéphan Bignet reprenait 3’30. Puis l’écart se stabilisait, Bignet étant tétanisé par les crampes à tel point qu’il devait s’arrêter un peu. L’écart repartait alors à la hausse (5’). Le Beauvaisien reprenait des couleurs même si la douleur ne le laissait pas tranquille. En moins de 2 km, il fondait sur Charly Loisel à l’amorce de la dernière boucle.
Il ne restait plus que 7,5 km à parcourir. Si Stéphan Bignet semblait assuré de la victoire, Charly Loisel restait sous la menace de Gilles Reboul qui avait doublé Hervé Faure. Les deux athlètes n’étaient séparés que de deux minutes. A qui la médaille d’argent allait-il aller ? Le Dijonnais, meilleur intrinsèquement à pied, paraissait en mesure de gagner une place par rapport à l’an dernier. Mais le sociétaire de Poissy résistait pour s’offrir une belle et méritée 2e place.

hommes_france.jpg

Les résultats
1. Stephan Bignet (Beauvais) 6h12’21
2. Charly Loisel (Poissy) 6h20’30
3. Gilles Reboul (Dijon) 6h21’32
4. Hervé Faure (Triathl’Aix) 6h25’35
5. Benjamin Pernet (Lagardere Paris Racing) 6h33’41
6. Benoît Augueux (Beaune) 6h38’32
7. Simon Billeau (Poitiers) 6h44’50
8. David Robart (Baie de Somme) 6h47’39
9. Romuald Lepers (Beaune) 6h51’20
10. Cyrille Neveu (Cesson) 6h52’24