Les championnats du Monde CD débuteront par les épreuves juniors le vendredi 31 août. 65 filles et 80 garçons sont engagés sur chacune des courses. Parmi les cinq français au départ, la meilleure chance de médaille reposera sur le vice champion d'Europe Aurélien Raphaël.
Euro_Rapha_l.jpg

Les filles s'élanceront les premières à 8h30. La grande favorite sera la championne d'Europe Hollie Avil. La Britannique, licenciée à Poissy, avait éclaboussé de toute sa classe l'épreuve continentale. Elle retrouvera sur sa route Rebecca Robisch qui avait terminé derrière elle au Danemark. L'Allemande était médaillée de bronze l'an passé à Lausanne. Une autre Européenne sera à surveiller de près, l'Ukrainienne Yuliya Yelistratova qui a terminé récemment 4e de la Coupe du Monde de Tiszjauvaros. La Française Charlotte Morel, 6e à Copenhague, essaire de faire mieux que sa 6e place de 2006. Vu sa forme éblouissante affichée lors des dernières épreuves nationales, la Beauvaisienne ne nous étonnerait pas en décrochant un podium. L'autre tricolore, Emmie Charayron, encore cadette, sera là pour apprendre. Du côté non européen, la Canadienne, Paula Findlay, championne des Amériques, est annoncée comme très redoutable.
Les garçons auront eux aussi leur grand favori, en la personne d'Alistair Browlee. Le Britannique, licencié à Metz et tenant du titre, a été impressionnant lors du championnat d'Europe. Le jeune Anglais semble intouchable en course à pied. Ses adversaires auront donc intérêt à le lacher à vélo ou du tout moins à le contraindre à faire des efforts. C'est la stratégie que comptent adopter les Français et notamment son leader Aurélien Raphaël. Le vice-champion d'Europe sera avide de revanche en Allemagne car il était complètement passé à travers l'an passé en Suisse (seulement 13e). Le sociétaire de Sainte-Geneviève sera aidé dans sa tâche par le Pisciacais Étienne Diemunsch (7e en 2006) et par son coéquipier Vincent Luis (13e en 2006). Tous les deux ont les moyens de terminer dans le Top 5. Et pourquoi pas mieux ? Il leur faudra néanmoins devancer des athlètes qui les précédaient au championnat d'Europe : le Portugais Joao Silva (3e au Danemark, 1e au championnat d'Europe de duathlon, 6e au mondial 2006), le Russe Denis Vassiliev (4e au Danemark) et le cadet des Brownlee, Jonathan (5e au Danemark). Peu d'informations sont données sur les concurrents non Européens. Seul l'Américain Gregory Billington, champion du monde d'aquathlon, est cité.