Après les courses juniors, les mondiaux CD d'Hambourg se poursuivront par la compétition U23. Les favoris seront l'Anglais Nicholls et le Russe Brukhankov chez les hommes, l'Anglaise Rosie Clarke et la Suédoise Lisa Norden chez les femmes. Cinq Français participeront à cette épreuve. David Hauss et Camille Cierpik seront les meilleures chances de médailles.
En photo : Boris Dessenoix

Les filles s'élanceront les premières à 13h40. Le podium de l'an passé ne sera pas présent. La tenante du titre Erin Densham, qui aurait été la grande favorite, a préféré s'engager en Élite. Son absence laisse le champ libre à Rosie Clarke sacrée championne d'Europe le 21 juillet à Kuopio. En Finlande, la Britannique devançait la Hongroise Renata Koch (très bonne en course à pied) et la Française Camille Cierpik qu'elle retrouvera sur sa route en Allemagne. Sa plus redoutable adversaire pourrait être cependant la Suédoise Lisa Norden, 5e l'an passé à Lausanne, juste devant elle. Attention également à l'Américaine Jasmine Oeinck, 7e en 2006. La deuxième tricolore, Jeanne Collonge, a les moyens elle aussi de jouer les troubles-fêtes. Condition sine qua non pour la Stéphanoise : limiter la casse en natation.
Quant aux garçons, leur départ sera donné à 17h20. Comme chez les femmes, certains ténors ont choisi d'opter pour la course Élite. Brilleront notamment par leur absence Will Clarke et Laurent Vidal. Sur le papier, le grand favori est le Alexander Brukhankov, auteur de deux podiums en Coupe du Monde cette année. Mais le Russe a été battu par le Britannique Ritchie Nicholls lors du championnat d'Europe à Kuopio en juillet dernier. La revanche vaudra le déplacement. La course ne se limitera peut-être pas à un duel entre ces deux garçons. Les Français espèrent bien voir David Hauss venir jouer les trublions. Certes, le Racingman n'a terminé que 6e du championnat d'Europe mais il a prouvé en terminant 2e du championnat de France Elite qu'il était en forme ascendante. Les deux autres tricolores, Boris Dessenoix (Parthenay) et Pierre Guivarc'h (Rouen) se contenteraient volontiers d'une place dans le Top 10.