Vous le savez déjà, mais il est bon de le rappeler : la rentrée des classes ne coïncide pas avec la fin de saison. Les mois de septembre et d’octobre ne sonnent pas encore l’heure de la coupure. Epluchez le calendrier de votre Ligue : vous constaterez qu’il reste encore quelques épreuves à vous mettre sous la dent. Comment gérer ces derniers mois ?

Par Benoît Valque. www.trainingattitude.com

finale coupe de france de natation lyonnaise des eaux

Si l’on parle souvent de la coupure de novembre, c’est bien que la saison se termine en octobre. Sur le terrain de multiples raisons vous incitent à poursuivre votre route. Toutes plus importantes les unes que les autres

UNE PÉRIODE FASTE
Physiquement, vous êtes dans une bonne phase. Avec l’été, vous avez en général augmenté sensiblement votre volume d’entraînement. Cela vous a permis de passer un cap. Vous ne devriez pas manquer de rythme puisque les épreuves s’enchaînent depuis le printemps.

LISEZ LA SUITE DE CET ARTICLE D'ENTRAÎNEMENT DANS LE PROCHAIN NUMÉRO DE TRIATHLETE MAGAZINE. SORTIE EN KIOSQUE : 30 AOÛT