Avec un price money initial de 50 000 dollars puis un price money additionnel de 150 000 dollars, l’Ironman de Corée avait de quoi séduire. Dimanche, ils seront finalement 1152 compétiteurs au départ de l’épreuve.

L’Ironman de Corée dans la région de Jeju n’est pas le plus prisé : beaucoup d’athlètes rechignent à faire un tel déplacement d’autant que le nombre de slots pour Hawaii distribué sur cette épreuve est bien moindre qu’au Canada (50 contre 70 soit 2 slots pro contre 10), qui se déroule le même week-end. Pourtant cette année, 1152 triathlètes, représentants 25 pays vont s’aligner au départ. Il faut dire que le price money total de 200 000 dollars s'est certainement montré persuasif. Il sera décomposé en plusieurs primes mais le vainqueur est sur de se voir remettre un chèque de près de 20 000 dollars...
Côté pro, il faudra compter sur Raynard Tissink, Byung Park-Hoon, Scott Green, Chang-Jae Yeo et Olaf Sabatschus et chez les femmes sur Rebecca Preston, Wendy Ingraham, Yasuko Mayzaki et Claire Murray.

L’année dernière, une tempête avait contraint les organisateurs à transformer l’Ironman en duathlon. Pour cette édition, les conditions climatiques ne devraient pas conduire à une telle transformation.