Victorieuse en 2005 pour la première édition de l'Half Ironman de Monaco et vainqueur cette année de l'Ironman de Nice, Alexandra Louison a décidé de participer une nouvelle fois à l'épreuve monégasque qu'elle affectionne tout particulièrement.

"J'ai beaucoup hésité, je voulais voir comment j'allais récupérer d'Embrun et je me suis décidée aujourd'hui, je me suis engagée sur l'Ironman 70.3 de Monaco" lance la pensionnaire de l'ASMSE Tri 42. Victorieuse de l'épreuve en 2005 pour la première édition, elle avait privilégié les championnats de France LD de Gérardmer l'année dernière.
En 2007, elle a consacré son début de saison au duathlon avant de remporter en juin dernier, le premier ironman de sa carrière, sur la Promenade des Anglais. Et puis, elle a relevé un nouveau défi en s'alignant le 15 août sur le triathlon d'Embrun. "J'ai eu un sérieux coup de pompe dans la montée du Chalvet pensant même abandonner. Et puis, j'ai essayé de me reprendre peu à peu sur le marathon même si je n'ai pas sorti une course à pied extraordinaire. Au final, être deuxième est un beau résultat au vu des circonstances." Après une coupure de deux jours, une petite reprise de la natation puis des footings, les courbatures se sont rapidement fait oublier. "Il faut dire que le parcours pédestre est moins traumatisant qu'à Nice car il n'y a pas que du bitume et il n'est pas rapide. C'est ce qui explique certainement que j'ai éprouvé bien moins de difficultés à récupérer qu'après Nice".
Mais Alexandra Louison est consciente que c'est un nouveau challenge qu'elle se lance. "Je vais reprendre l'entraînement cette semaine avant de couper de nouveau la semaine prochaine car nous serons à quelques jours de l'épreuve". Cette épreuve, c'est du quitte ou double.
Avec l'annonce de cette participation sur des parcours qu'elle connait bien (elle habite dans la région), la course féminine prend de l'intérêt avec un duel attendu entre Alexandra Louison et la vice championne du monde LD, Erika Csomor.