Dans un an auront lieu les Jeux Olympiques de Pékin. Les épreuves de triathlon se dérouleront sur deux jours. À situation exceptionnelle dispositif exceptionnel. Pour vous, Triathlete Magazine se rendra sur place.
P_kin_natation.jpg

Il est le seul magazine spécialisé à avoir obtenu des accréditations. Le comité national olympique français, par qui transite les demandes, n'a retenu que sa candidature. Votre magazine préféré enverra en Chine un journaliste et un photographe. Avant, pendant et après les courses, vous ne manquerez rien. Vous serez au plus près des athlètes et entrerez dans les coulisses de cet événement majeur. À la fois sur le site Internet (www.triathlete.fr) et dans le magazine. À partir de janvier 2008, vous découvrirez chaque mois dans le magazine une rubrique olympique complète.
Nous espérons vous donner de bonnes nouvelles des tricolores. Pour l'instant, leurs affaires ne se présentent pas trop mal. La France possède trois dossards chez les hommes et deux chez les femmes. En 2004, pour les JO d'Athènes, elle ne comptait que quatre représentants : Frédéric Belaubre, Stéphane Poulat, Carl Blasco et Delphine Pelletier. Ces deux derniers ne verront pas la Grande Muraille. Le premier a pris sa retraite internationale. Quant à la seconde, elle a été écartée en juin dernier de la préparation olympique, faute de résultats.
Il est trop tôt pour savoir qui défendra les couleurs françaises à Pékin. Frédéric Belaubre, sauf blessure, devrait être du voyage et figurer parmi les favoris. Pour les autres, c'est encore la grande inconnue. Stéphane Poulat, Cédric Fleureton, Tony Moulai, Samuel Pierreclaud et Laurent Vidal peuvent toujours rêver d'une qualification. Idem chez les femmes pour Jessica Harrison, Carole Péon, Marion Lorblanchet et Virginie Jouve. Si les hommes paraissent certains de conserver trois dossards, les femmes devront batailler ferme si elles veulent partir à trois en Chine.
Le Mondial de Hambourg, prévu les 1er et 2 septembre prochains, donnera une nouvelle indication sur les postulants français. En Allemagne, ils joueront gros. Le test event de Pékin (15 septembre) comptera également beaucoup. Ensuite, en 2008, il restera peu de Coupes du Monde pour arracher sa place en sélection olympique. Autant dire que les prochaines courses internationales vont être aprement disputées. Et surveillées par les techniciens tricolores.
En tout cas, on a hâte d'être au lundi 18 août 2008. Ce jour-là, à 10 h, sera donné le départ de la course féminine des Jeux de Pékin. L'épreuve masculine se tiendra un jour plus tard, à la même heure.