Déçue de n’avoir pu terminer les sélectifs de Vendôme et donc privée des championnats du monde à Lorient, Estelle Patou (Beauvais) sera présente ce week-end à Charleville-Mézières pour les France CD mais son objectif se trouve bien à Gérardmer le 8 septembre. Un parcours qui lui réussit assez bien…estelle_patou.jpg

Estelle, peux-tu dresser un bilan de cette première partie de saison ?
Il est plutôt négatif par rapport à mes ambitions avant l’entame de la saison. Je suis vraiment déçue de n’avoir pu participer aux championnats du monde LD. J’espérais sincèrement être repêchée et je ne comprends toujours pas pourquoi nous n’avons pas utilisé toutes les places octroyées chez les féminines. A Vendôme, je n’ai pas eu de chance, j’ai crevé et ma cartouche rapide m’a lâchée… Du coup, n'étant pas sélectionnée sur les Monde, je suis allée à Roth mais avec seulement deux semaines et demi de préparation. J’ai souffert mais c’est une expérience que je ne regrette vraiment pas. Et puis, comme je n’étais pas à Lorient, j’ai participé au défilé du 14 juillet avec l’armée. Nous avons répété pendant une semaine, c’était très intense tout comme notre défilé sur les Champs Elysées. Un moment inoubliable…

Et la suite de ta saison ?
Je suis actuellement dans un cycle d’entraînement basé sur le volume. Je serai présente en fin de semaine à Charleville pour les France CD. Je n’ai pas de prétentions particulières mais c’est un parcours qui me réussit plutôt bien alors pourquoi pas viser un Top 10. Ensuite, j’enchaîne avec le Grand Prix à Embrun. Mais mon objectif numéro 1 reste les championnats de France LD à Gérardmer le 8 septembre. C’est un parcours que je connais assez bien et le vélo me convient particulièrement donc j’ai une carte à jouer… Enfin, je clôturerai ma saison par les Jeux mondiaux militaires en Inde du 13 au 23 octobre.