À l'issue de la coupe du monde de Kitzbühel du 22 juillet, l'ITU a communiqué les nouveaux classements mondiaux. L'Espagnol Javier Gomez reste en tête à la fois au classement de la Coupe du Monde et au Ranking olympique. Frédéric Belaubre pointe le bout de son nez.
Riederer.jpg
En photo Simon Whitfield (photo Delly Carr/triathlon.org)

Son absence en Autriche n'a donc pas été préjudiciable au champion d'Europe. Il faut dire qu'il n'était pas le seul à avoir fait l'impasse sur la manche de Kizbuhel. C'était le cas par exemple de Bevan Docherty et Kris Gemmel ses dauphins, au Ranking Coupe du Monde pour le premier nommé et au Ranking Olympique pour le second nommé. Au ranking mondial, la bonne affaire du jour est à mettre à l'actif du Canadien Simon Whitfield qui fait son apparition sur le podium provisoire. Vainqueur dans la Mecque du ski, le champion Olympique gagne deux rangs et ne possède plus que dix points de retard sur Docherty et quatorze sur Gomez. L'autre gros coup a été réalisé par le Suisse Sven Riederer, qui grâce à sa 4e place en Autriche fait son apparition dans le Top 10 (8e). La plus belle entrée du jour revient à Frédéric Belaubre. Pour sa réapparition sur le circuit mondial, le Beauvaisien a fait tilt d'entrée, décrochant une remarquable 2e place derrière Whitfield. Cette performance lui vaut d'entrer directement à la 26e place. Six autres tricolores figurent dans ce classement mondial : Cédric Fleureton et Laurent Vidal (20e ex-æquo), Samuel Pierreclaud (35e), Tony Moulai (64e), Sylvain Sudrie (78e) et Stéphane Poulat (80e).

Au Ranking olympique, le duo de tête reste inchangé : Javier Gomez devant Kris Gemmel. La seule modification pour le podium concerne la 3e marche. 3e en Autriche, l'Australien Brad Kahlefeldt double le Né-Zélandais Bevan Docherty. Deux garçons font leur réappartion dans le Top 10 : Frédéric Belaubre (8e, + 3 places) et Sven Riederer (9e, +3 places). On sent que les Jeux Olympiques se rapprochent.
Voici le classement des autres tricolores : Tony Moulai (21e), Cédric Fleureton (26e), Samuel Pierreclaud (27e), Stéphane Poulat (31e), Laurent Vidal (48e), Sylvain Sudrie (99e).
La France dispose toujours de trois tickets pour les Jeux Olympiques.