La nouvelle a filtré ce week-end à Copenhague, lors du championnat d'Europe. Le Mondial de triathlon Courte Distance ne posera pas ses valises à Dunkerque en 2011. Le projet semblait pourtant sur la bonne voie.

Début mai, le président de la F.F.TRI avait rencontré des élus nordistes pour évoquer le sujet. L'idée était d'organiser à une semaine d'intervalle le Mondial de triathlon CD à Dunkerque puis celui de duathlon à Calais. Philippe Lescure l'avait dévoilée le 11 mai dernier à Paris, au siège du CNOSF, à l'occasion de la conférence de presse qui présentait la saison de triathlon. Il se disait confiant. Il est vrai qu'il sortait d'une réunion avec le maire de Dunkerque qui lui avait donné un accord de principe. Ce projet s'inscrivait dans la volonté de la Cote d'Opale, très proche de Londres, d'accueillir des athlètes en préparation aux Jeux de 2012.
Organiser deux Mondiaux avait donc du sens. II faut encore trouver quelques partenaires et finaliser certains aspects financiers, avait toutefois précisé Philippe Lescure. Le président de la F.F.TRI ne croyait pas si bien dire. A l'issue d'une nouvelle réunion avec les élus des différentes collectivités nordistes, la délégation de la fédération a reçu une fin de non-recevoir. La somme qu'elle sollicitait a, semble-t-il, paru trop élevée aux pouvoirs publics locaux. Pour le même tarif, ils assurent être susceptibles d'accueillir le Tour de France.
Cet échec ne devrait pas décourager la F.F.TRI qui ne cache pas son ambition d''accueillir de grandes compétitions internationales. Elle a prouvé ses capacités en la matière à de nombreuses occasions, la plus récente étant le championnat d'Europe CD à Autun en 2006. La petite ville de Bourgogne s'est montré nettement plus à son avantage que la capitale danoise dont l'organisation de l'Euro, disputé ce week-end, était indigne d'un grand championnat. Le prochain test pour la France sera bien sûr le prochain Mondial Longue Distance, le 15 juillet à Lorient.