Euro_Rapha_l.jpg

(de notre envoyé spécial). Décidément, Copenhague n'est pas Autun. La France a perdu le titre junior qu'Aurélien Raphaël lui avait apporté l'an dernier. Le tricolore a été dominé par le Britannique Alistair Brownlee.

Il doit se contenter de la médaille d'argent. Les choses étaient pourtant bien parties pour lui. 3e en natation, le sociétaire de Sainte-Geneviève prenait le bon wagon de huit hommes qui allaient dominer toute la course. Vincent Luis, 2e à la sortie de l'eau, figurait aussi dans le bon coup.
Les favoris, tous présents à l'avant, laissaient partir l'talien Molinari puis le Russe Vassiliev. Cela provoquait une légère désorganisation dans le paquet de devant, réduit à six. Malgré tout, les hommes forts ne s'inquiétaient pas, persuadés de revenir sur les deux fuyards.
Très vite, effectivement, ils reprenaient l'Italien et le Russe. Du moins Brownlee et Raphaël qui se livraient un joli duel. Mais le Britannique, champion du monde en titre et reconnu pour être un très grand coureur à pied, filait vers la victoire. Le Français ne pouvait soutenir le rythme du Britannique qui, l'an dernier, avait décroché le bronze. Quant à Vincent Luis, il a fini 6e. Il était 5e à Autun. Pas d'autres Tricolores dans le Top 10

Le podium
1. Alistair Brownlee (Gbr) 56:25
2. Aurélien Raphaël (Fra) 56'43''
3. Joa Silva (Por) 56'47''
Les Français
6 Vincent Luis 57:11
13 Etienne Diemunsch 57:43
22 Sofian Bettabyeb 58:36
26 David Obozil 58:47