Paris_departNat.jpg

La nouvelle édition du triathlon de Paris a connu le 3 juin un vrai succès populaire.

600 athlètes ont disputé le Courte Distance. Des centaines d'autres n'ont pas éte en mesure d'y participer, les organisateurs ayant volontairement limité le nombre d'engagés pour des raisons de sécurité. L'attraction principale était bien sûr la natation dans la Seine. Après 1500 m entre la passerelle de l'Avre et le pont de Suresnes, les participants étaient unanimes : l'eau est de bonne qualité.
Pour la petite histoire, c'est Aurélien Raphaël (Sainte-Geneviève) qui est sorti de l'eau le premier. Mais le champion d'Europe junior n'a pas été en mesure de suivre Charly Loisel qui a effectué un cavalier seul. Le sociétaire de Poissy a roulé seul pendant 40 km, sur un parcours qui sillonnait le bois de Boulogne. Le drafting était pourtant autorisé.
Mais il ne possédait pas assez d'avance (1'45) pour résister à son coéquipier Toumy Degham. Dans la deuxième des trois boucles autour de l'hippodrome de Longchamp, il était doublé. C'est donc Toumy Degham qui inscrit son palmarès. Chez les femmes, la Briviste Carine Esbri ne s'attendait pas à pareille fête.
La plupart des athlètes ont promis de revenir l'année prochaine. Le triathlon de Paris, qui renaissait de ses cendres après onze d'absence, a marqué les esprits.

Les podiums
Hommes
1. Toumy Degham (Poissy) 1h49’42
2. Charly Loisel (Poissy) 1h49’49
3. Brice Daubord (Poissy) 1h50’16
Femmes
1. Carine Esbri (Brive) 2h10’20’’
2. Laura Marteau (Sainte-Geneviève) 2h13’05
3. Julie Gigault (Poissy) 2h14’55