C’est sous un ciel nuageux que s’est déroulé le 19 mai à Saint-Cyr (Vienne) le championnat de France jeunes de triathlon. 492 minimes, cadets et juniors ont brigué les six titres en jeu. Sans surprise, les favoris ont trusté les premières places à l’issue d’épreuves pour la plupart très serrées. Seuls Charlotte Morel en junior et Emmie Charayron (Lyon) en cadette ont effectué un cavalier seul.

Minimes garçons (400 x 10 x 3)
Ce sont eux qui ont ouvert le bal. Jérémy Obozil (Autun) sortait le premier de l’eau, suivi de Thomas Rebaud (Lyon) et Romain Viel (Vesoul). Très vite, trois athlètes se positionnaient en tête du vélo : Obozil, puis Nicolas Gentel (Triathl’Aix) à 15’’ et Aymeric Petel (Poissy) à 30’’. Obozil et Gentel posaient le vélo ensemble, avec une avance conséquente sur un groupe de huit. Le Bourguignon et le Provençal ne se quittaient pas jusqu’à l’arrivée. C’est finalement Nicolas Gentel qui s’imposaient au sprint.
Podium
1 Gentet Nicolas (Triathl'aix) 34:00
2 Obozil Jeremy (Autun) 34:00
3 Court Sebastien (Lyon) 0:34:13

Minimes filles (400 x 10 x 3)
La course était des plus limpides. Les deux grandes favorites Clémentine Berthon (Neuves-Maisons) et Pauline Morier (Tricastin) s’extrayaient de l’eau avec près d’une minute sur le reste des concurrentes. Les deux filles roulaient de concert pour poser le vélo avec environ 45’’ d’avance sur un trio. À pied, elles se tenaient au coude à coude jusqu’à ce que Clémentine Berthon accélère à 300 m du but pour devancer son adversaire de 14 secondes.
Podium
1 Berthon Clementine (Neuves-Maisons) 38:39
2 Morier Pauline (Tricastin) 38:53
3 Melse Cindy (Issy-Les-Moulineaux) 39:52

Cadets (750 x 20 x 5)
Comme attendu, Alexandre Dallenbach (Lyon) terminait le premier de la natation avec dans son sillage Adrien Tourette (Montluçon), un de ses principaux rivaux. Le vélo se résumait à un regroupement général. C’est donc à pied que la victoire allait se jouer. Cinq concurrents s’extirpaient du gros de la troupe avant que Dallenbach, Tourette et Julien Labdant (Neuves-Maisons) prennent les commandes. Le dernier nommé lâchant du terrain, Dallenbach et Tourette se retrouvaient seuls. Le Lyonnais portait l’attaque décisive à 250 m de l’arrivée.
Podium
1 Alexandre Dallenbach (Lyon) 55:42
2 Adrien Tourette (Montluçon) 55:51
3 Julien Labdant (Neuves-Maisons) 55:58

Cadettes (750 x 20 x 5)
Léa Duchampt (Montluçon) prenait une belle avance en natation en compagnie de Léa Pouzaud (Brive) et Cindy Pomares (Sainte-Geneviève). À vélo, Emmie Charayron (Lyon), la grande favorite, rejoignait vite le trio et s’échappait avec Duchampt. Les deux filles abordaient la dernière transition avec plus d’une minute sur un groupe de huit. Charayron enclenchait le turbo pour planter la Montluçonnaise et s’imposer avec facilité. Pour la médaille d’argent, Duchampt était rattrapée puis devancée par la Montpelliéraine Juliette Coudrey.
Podium
1 Emmie Charayron (Lyon) 1:01:17
2 Juliette Coudrey (Montpellier) 1:02:48
3 Lea Duchampt (Montluçon) 1:03:42

Juniors garçons (750 x 20 x 5)
Cette course présentait sans conteste le plateau le plus dense, avec plusieurs athlètes de niveau international dans leur catégorie. Aurélien Raphaël, avec son titre de champion d’Europe, faisait figure d’athlète à battre. Il n’est pas facile de lui résister quand il est en possession de tous ses moyens. Le sociétaire de Sainte-Geneviève imprimait son rythme en sortant premier de la natation et en entraînant dans son sillage à vélo deux coéquipiers (Sofian Bettayeb et Vincent Luis) et David Obozil (Autun). Les quatre abordaient la course à pied avec 45’’ sur le peloton emmené par Etienne Diemunsch (Poissy), le tenant du titre. Raphaël s’envolait à pied pour la victoire. Derrière, Diemunsch rattrapait les trois autres fuyards pour glaner l’argent.
Podium
1 Aurélien Raphael (Sainte-Genevieve) 53:00
2 Etienne Diemunsch (Poissy) 53:22
3 Vincent Luis (Sainte-Genevieve) 53:34

Juniors filles (750 x 20 x 5)
C’est cette épreuve qui a réuni le moins d’engagées (37) et qui a offert le scénario le plus limpide. Sortie du lac à quelques secondes des sociétaires de Sainte-Genevieve Laura Marteau et Anaïs Pons, Charlotte Morel (Beauvais) les rejoignait à vélo. Les trois filles roulaient ensemble jusqu’à la transition, malgré quelques accélérations de la Beauvaisienne. Cette dernière ne laissait aucune illusion à ses rivales en s’échappant dès la sortie du parc. Elle s’imposait avec facilité, devant Marteau et Julie Arnaud qui effectuait une belle remontée à pied.
Podium
1 Charlotte Morel (Beauvais) 1:00:40
2 Laura Marteau (Sainte Genevieve) 1:01:48
3 Julie Arnaud (Chateauroux) 1:02:48