Et non, la saison internationale de triathlon n'est pas encore terminée. Ce samedi, Valence va, en effet, accueillir une manche de coupe du monde. Et le moins que l'on puisse dire est que le plateau tient la route côté masculin. Les champions sont loin d'être en hibernation. Jugez plutôt.

La principale tête d'affiche sera notre Vincent Luis national, qui va tenter d'enregistrer un 4e succès consécutif, après Hambourg, Karlovy Vary et Azarchena.

Le double champion du monde n'aura toutefois pas la partie gagnée d'avance face à une concurrence redoutable qui compte bien arrêter sa série victorieuse.

À commencer par les Norvégiens Gustav Iden (5e à Azarchena et 3e à Barcelone) et Kristian Blummenfelt (victoire à Barcelone et 2e à Azarchena) qui ont alterné le bon et le moins bon ces dernières semaines.

Valence Iden.jpg

Quatrième du Mondial d'Hambourg, le Belge Jelle Geens sera à surveiller de très près par Vincent Luis s'il pose le vélo avec le Français. Tout comme le double champion olympique Alistair Brownlee qui se rapproche petit à petit de son meilleur niveau (3e à Azarchena).

Valence Brownlee.jpg

Deux outsiders ont les moyens de s'immiscer sur le podium s'ils sont dans un grand jour : le Sud-Africain Henri Schoeman bien que décevant lors de ses dernières courses et Pierre Le Corre (9e à Azarchena).

À noter la présence de Félix Duchampt, qui court désormais sous la bannière roumaine et qui reste sur une excellente 8e place lors de la coupe d'Europe de Barcelone.

Un troisième français est engagé sur cette course : Sébastien Pascal.

Chez les femmes, le plateau est un ou deux crans en-dessous de celui des hommes.

Une double médaillée olympique sera néanmoins de la partie : Nicola Spirig. Mais comme la Suissesse n'a pas encore couru cette année, il est difficile de connaître son état de forme.

Valence Spirig.jpg

Pour le statut de favori, il est peut-être plus raisonnable de faire confiance à l'Italienne Verena Steinhauser (3e à Azarchena et 8e à Karlovy Vary) ou à l'Allemande Lisa Tertsch (16e à Hambourg et 8e à Azarchena.

Sont également en droit de viser une place sur le podium l'Espagnole Anna Godoy Contreras (2e à Barcelone), la Brésilienne Djenyfer Arnold (5e à Karlovy Vary), l'Australienne Natalie Van Coeverden (13e à Hambourg) et la Mexicaine Michelle Flipo (3e à Barcelone).

Aucune Française n'est engagée sur cette course.

Format de la course : 750 m de natation (1 boucle) - 19,6 km de vélo (4 boucles) - 5 km de course à pied (1 boucle)

Programme

Samedi 7 novembre

- 14h15 : départ course féminine

- 16h45 : départ course masculine