Les amateurs du circuit Ironman respirent. Ce dimanche, ils vont pouvoir s'enthousiasmer devant les exploits des 1 650 concurrents de l'épreuve Ironman 70.3 Sables d'Olonne. Ce sera la 2e édition de l'épreuve vendéenne qui avait connu un baptême du feu très réussi l'an passé.

La compétition masculine s'annonce explosive avec la présence notamment de triathlètes qui ont brillé lors de Mondiaux Ironman 70.3 ou Mondiaux Ironman.

Ainsi, nous retrouverons trois athlètes qui sont déjà montés sur le podium à Hawaii : le Belge Frederik Van Lierde (1er en 2013), le Belge Bart Aernouts (2e en 2018) et le Britannique David McNamee (3e en 2017 et en 2018).

Tenant du titre, Fred Van Lierde retrouvera sur sa route ses deux dauphins de l'an passé, Denis Chevrot et Arthur Horseau.

Sables podium hommes.jpg

Mais pour beaucoup de spécialistes, le favori de cette édition 2020 sera l'Américain Rodolphe Von Berg, très à l'aise sur le format Ironman 70.3, comme l'atteste sa superbe 3e place derrière Gustav Iden et Alistair Brownlee lors du dernier Mondial à Nice.

Sables Von_Berg.jpg

D'autres lui préféreront la candidature de l'Allemand Andi Boecherer, qui excelle lui aussi sur ce format de courses (succès à Aix et en Suisse notamment l'an passé).

Côté français, outre les athlètes déjà cités, sont en mesure de briguer une place dans le Top 5 : Arnaud Guilloux (lauréat de l'Ironman Pays de Galles l'an passé), Kevin Rundstadler (2e de l'Ironman de Nice en 2019), Antony Costes (2e de l'Ironman de Nice en 2018), Yvan Jarrige (12e avant disqualification du Mondial Iroman 70.3 à Nice) et Romain Guillaume (vainqueur du triathlon de l'Alpe d'Huez en 2019).

Chez les femmes, même si le plateau est moins étoffé, la course s'annonce tout de même intéressante. On retrouvera notamment sur la ligne de départs trois concurrentes qui avaient croisé le fer l'an passé : la locale Charlène Clavel (1re au scratch alors qu'elle concourrait en groupes d'âges), la Britannique Frankie Sanjana (1re pro) et Jeanne Collonge (3e pro).

Sables podium femmes.jpg

Tous ces filles pourraient se voir subtiliser la victoire par Manon Genêt (brillante 8e des derniers Mondiaux de Nice) ou la Belge Alexandra Tondeur (championne du monde LD ITU).

Sables Genet.jpg

À surveiller de près également lors de cette course la Britannique Fenella Langridge (vice-championne d'Europe Ironman 70.3 au Danemark en 2019).

Deux autres tricolores figurent dans la start list des pros : Justine Mathieux et Alexia Bailly.

Format de course :

1,9 km de natation - 90 km de vélo (succession de faux plats montants et descendants) - 21 km de course à pied (première partie de 1,9 km, puis courte portion de 300 m sur le sable, puis 3 boucles de 6,2 km sous forme d'aller-retour)

Programme

Dimanche 6 septembre :

  • 7h10 : départ pros hommes
  • 7h12 : départ pros femmes
  • 7h14 : départ athlètes handicapés
  • 7h15 : départ catégories d'âges (6 athlètes s'élanceront toutes les 8 secondes)