C'est enfin l'heure de la reprise pour le Grand Prix de Triathlon 2020. En raison de la crise sanitaire, ce championnat de France des clubs ne comprendra finalement que trois étapes.

C'est Châteauroux qui aura l'honneur de frapper les trois coups ce samedi.

Chez les femmes, le club de Poissy sera une nouvelle fois le grand favori de la compétition. Lauréate des neuf dernières éditions, la formation francilienne va tenter d'ajouter un 10e titre consécutif à son palmarès.

GRAND-PRIX Poissy femmes.jpg

Elle comptera une nouvelle fois sur son trio de Françaises (Cassandre Beaugrand, Léonie Périault, Sandra Dodet) pour décrocher la palme. À noter toutefois que Cassandre Beaugrand sera absente lors de cette première étape en raison d'une blessure.

Respectivement 2e, 3e et 4 l'an passé, Metz (avec Angelica Olmo, Pauline Landron et Michele Flipo, le Tri Val de Gray (avec Mathilde Gautier et Lena Meissner) et Issy Triathlon (avec Émilie Morier et Carolina Routier) essaieront toutefois de profiter de la moindre défaillance du grand favori.

Grand Prix Gray.jpg

Bienvenue aux trois promus la Rochelle, les Tritons Meldois et Liévin. À noter qu'en raison de la réduction du nombre d'étapes aucune relégation n'est prévue cette année.

Chez les hommes, le plateau de la compétition est beaucoup plus relevé. Pour preuve, dès cette première étape, trois stars du triathlon mondial seront de la partie : les Espagnols Mario Mola (Saint-Jean-de-Monts) et Javier Gomez (Liévin) et le Norvégien Kristian Blummenfelt (Valence).

Grand Prix Mola.jpg

En revanche, le champion du monde en titre Vincent Luis (Ste Geneviève) a préféré, de son côté, faire l'impasse sur cette manche d'ouverture.

Contrairement à son homologue féminine, les garçons de Poissy devront batailler ferme pour conserver leur couronne. Comme à l'accoutumée, Dorian Coninx, Anthony Pujades et Aurélien Raphaël seront ses fers de lance.

Grand Prix Poissy hommes.jpg

Dépossédé de son titre l'an passé, le Saint-Jean-de-Monts Vendée Triathlon est bien décidé à prendre sa revanche. Outre Mario Mola, la formation vendéen comptera sur Léo Bergère, Sylvain Fridelance ou autre Brice Daubord pour parvenir à ses fins.

Troisième l'an passé, Liévin s'annonce également comme un redoutable prétendant au titre. Hormis Javier Gomez, le club nordiste dispose de nombreux autres athlètes d'envergure internationale : Raphaël Montoya, les frères suisses Salvisberg, l'Autrichien Alois Knabl et le Slovaque Richard Varga. Reste à voir s'ils feront tous les déplacements.

Les Sables Vendée (menés par Jelle Geens et Joao Silva), Valence (dirigé par ses Norvégiens Kristian Blummenfelt et Gustav Iden) et Montpellier Triathlon (avec ses Bleus Pierre Le Corre et Simon Viain) constituent de bons outsiders.

Bienvenue aux promus Tri Val de Gray, Chambéry et Évreux. Eux aussi sont certains de rester en D1 l'an prochain.

Présentation GP promus Chambery.jpg

Une manche de D2 est également au programme de cette journée.

Pour consulter les start-lists (non définitives), cliquez sur le lien ci-dessous :

https://bit.ly/3aJriEF

Triathlete sera présent sur place pour vous faire vivre l'évènement.

Programme

Samedi 22 août :

9h00 : départ D2 féminine

11h00 : départ D2 masculine

13h30 : départ D1 féminine

15h30 : départ D1 masculine

Les équipes engagées

Hommes

  • Poissy Triathlon (1er en 2019)
  • St Jean-de-Monts Vendée Tri (2e en 2019)
  • Triathlon Club Liévin (3e en 2019)
  • Les Sables Vendée Triathlon (4e en 2019)
  • Montpellier Triathlon (5e en 2019)
  • Valence Triathlon (6e en 2019)
  • Metz Triathlon (7e en 2019)
  • Montluçon Triathlon (8e en 2019)
  • Triathl'Aix (9e en 2019)
  • Triathlon Toulouse Métropole (10e en 2019)
  • Sainte-Geneviève Triathlon (11e en 2019)
  • Versailles Triathlon (12e en 2019)
  • Vitrolles Triathlon (13e en 2019)
  • Tri Val de Gray (1er de D2 en 2019)
  • Chambéry Triathlon (2e de D2 en 2019)
  • Évreux AC Triathlon (3e de D2 en 2019)

Femmes

  • Poissy Triathlon (1er en 2019)
  • Metz Triathlon (2e en 2019)
  • Tri Val de Gray (3e en 2019)
  • Issy Triathlon (4e en 2019)
  • Vallons de la Tour Triathlon (5e en 2019)
  • Stade Poitevin Triathlon (6e en 2019)
  • Dijon Triathlon (7e en 2019)
  • Triathlon Club Châteauroux Métropole 36 (8e en 2019)
  • GT Vesoul Haute-Saône (9e en 2019)
  • Brive Limousin Triathlon (10e en 2019)
  • Tri Saint-Amand Dun 18 (11e en 2019)
  • T.C.G. 79 Parthenay (12e en 2019)
  • Sardines Triathlon (13e en 2019)
  • La Rochelle Triathlon (1er de D2 en 2019)
  • Les Tritons Meldois (2e de D2 en 2019)
  • Triathlon Club Liévin (1er de D2 en 2019)