Les deux dernières épreuves Ironman (full) ont auront lieu ce week-end : Western Australia et Argentine.

Tous les regards des spécialistes seront tournés sans aucun doute vers Busselton et l'Australie ce dimanche.

La tête d'affiche sera, en effet, Alistair Brownlee. Lauréat de l'Ironman d'Irlande puis deuxième des Mondiaux Ironman 70.3, le Britannique a, ensuite déçu à Hawaii, terminant à une modeste 21e place. Autant dire qu'il sera avide de revanche ce week-end.

La partie n'est pas gagnée d'avance pour le double champion olympique qui devra faire face à quelques redoutables adversaires.

Celui qui semble le plus à même de le faire vaciller est l'Australien Tim Van Berkel, qui était monté sur le podium de cette course en 2014 et qui a obtenu une bonne 16e place à Hawaii.

Lauréat en Afrique du Sud l'an passé, le Sud-Africain Kyle Buckingham sera à suivre de près également. Tout comme l'Australien Sam Appleton (8e du Mondial 70.3 à Nice) et le Suisse Ruedi Wild (5e en Floride).

Un peu décevant ces derniers temps, Antony Costes essaiera, quant à lui, de créer la surprise en s'immisçant dans le Top 5.

Lauréat de cette épreuve en 2013, Jérémy Jurkiewicz aura, de son côté, l'avantage d'apprécier les parcours proposés (tout plats).

Un troisième pro tricolore est engagé sur cette course : Yann Rocheteau.

Chez les femmes, on s'attend à un match serré à quatre entre l'Américaine Sarah Pampiano (lauréate de course en 2015, 14e à Hawaii cette année), la Néo-Zélandaise Teresa Adam (18e à Hawaii en 2018), la Britannique Susie Cheetam (19e à Hawaii cette année) et l'Allemande Maureen Hufe (lauréate en Autriche et en Malaisie l'an passé).

Programme :

Dimanche 2 décembre

  • 6h25 : départ course pros homme (samedi 23h25)
  • 6h30 : départ course femmes (samedi 23h30)
  • 7h00 : départ groupes d'âges (dimanche 0h00)