Quand il n'y en a plus, il n'y en a encore... Il reste encore 5 Ironman au programme avant la fin de l'année 2019.

Ce samedi, c'est Panama City Beach (Floride) qui accueillera les amateurs de la full distance.

Malgré la longue saison, le plateau proposé est de qualité.

Deux concurrents ayant brillé lors du dernier championnat du monde figurent dans la start-list : l'Américain Ben Hoffman (4e, photo ci-dessous) et le Britannique Joe Skipper (6e).

Floride Hoffman.jpg

S'ils ont pleinement récupéré de leurs efforts, ils seront difficile à battre.

Forfait de dernière minute lors de ce grand rendez-vous, Andrew Starykowicz sera avide de revanche. En début de saison, l'Américain avait prouvé, en terminant 2e de l'Ironman de Nouvelle-Zélande, qu'il apprivoisait de mieux en mieux la distance.

Sont susceptibles de troubler la quiétude de ces trois favoris : le Français Denis Chevrot (2e en Suède), le Canadien Brent McMahon (vainqueur du 70.3 de Monterrey), l'Espagnol Victor Del Corral (vainqueur du Natureman), l'Américain Matt Russel (17e à Hawaii) et et le Suisse Ruedi Wild (3e des Mondiaux IM 70.3 en 2016).

Il n'y a pas de course féminine pour les pros.

Départ : 6 h heure locale (12 heure locale).

Deux belles épreuves Ironman 70.3 sont également au programme du week-end :

- Buenos Aires avec comme tête d'affiche l'Américain Rodolphe von Berg

- Los Cabos avec comme têtes d'affiche l'Américain Tim O'Donnell (3e du Mondial Ironman), l'Australienne Mirinda Carfrae (triple championne du monde Ironman) et la Canadienne Paula Findlay (lauréate de 5 WTS et double sélectionnée olympique.

Floride O'Donnelle.jpg