Une semaine avant Hawaii, le circuit Ironman fera escale en Espagne avec deux épreuves ce dimanche : l'Ironman de Barcelone et l'Ironman 70.3 de Lanzarote.

Ironman Barcelone

Coïncidence ou pas, les deux favoris de l'Ironman Barcelone avaient pris les deux premières places de l'Ironman de... Lanzarote en début de saison : Frederik Van Lierde (1er) et Christian Kramer (2e).

Le Belge sera avide de revanche après un championnat du monde Ironman 70.3 à Nice raté (28e).

Barcelone Van Lierde.jpg

Vainqueur de l'Ironman de Suisse en 2017, l'Australien Nicholas Kastelein essaiera de s'immiscer dans leur duel.

Les outsiders sont légion : l'Espagnol Miquel Blanchart Tinto (6e à Nice en 2016), le Britannique Kyle Buckingham (23e à Hawaii en 2018) et le Croate Andrej Vistica (3e en Italie en 2017).

De nombreux pros français figurent dans la start-list. À commencer par le double champion de France Sébastien Fraysse qui effectuera son premier Ironman chez les pros. Seront à ses côtés Jérémy Morel, Pacome Thibaut-Lopez, Sam Laidlow, Jean-Eudes Demaret, Steeve Brugiere et Lucas Amirault.

Pas de têtes d'affiche côté féminin. Les deux favorites seront la Suédoise Sara Svensk (5e de l'Euro) et Dimity Lee-Duke (2e du récent 70.3 des Philippines). Une seule pro française sera au départ : Candice Mizon

Départ : 7 h (pros hommes) et 7h01 (pros femmes)

Ironman 70.3 Lanzarote

L'attraction de la course sera Dylan Magnien, qui vient d'obtenir une remarquable 2e place à Cascais derrière Javier Gomez. S'il a récupéré de ses efforts, le Français sera un candidat à la victoire. Il devra craindre notamment deux concurrents qui ont brillé sur cette même épreuve l'an passé : l'Espagnol Emilio Aguayo Munoz (2e) et le Britannique Georges Goodwin (3e). Tous deux avaient été devancés par un certain Tom Lecomte.

D'autres tricolores sont inscrits dans cette start-list pro : Romain Garcin (8e l'an passé), Arthur Horseau (3e aux Sables d'Olonne) et Jérémy Jurkiewicz. Initialement engagé, Arnaud Guilloux a décliné la lutte pour des raisons professionnelles.

Chez les femmes, si toutes les participations se confirment, le plateau sera encore plus relevé avec la présence notamment d'Emma Pallant (championne du monde en en duathlon en 2015 et en aquathlon en 2017).

Lanzarote Pallant.jpg

Après un mondial décevant (9e), la Britannique vient de montrer un regain de forme en remportant l'Ironman 70.3 de Cascais devant l'Espagnole Anna Noguera qu'elle retrouvera sur sa route sur cette course. Présente dans la start-list, la championne du monde ITU Alexandre Tondeur, pas très en verve ces derniers mois, n'a pas confirmé sa présence.

Quatrième l'an passé, Jeanne Collonge signerait sans doute pour un résultat identique cette année.

Départ : 8 h (pros hommes) et 8h05 (pros femmes)