Mission accomplie. Grands favoris de l'Ironman 70.3 de Cascais qui s'est déroulé ce dimanche, Javier Gomez et Emma Pallant n'ont pas donné de sueurs froides à leurs supporters s'imposant chacun de leur côté très facilement.

Hommes

Décevant 7e lors du Mondial Ironman de Nice, Javier Gomez est avide de revanche au départ de cette course. Quinze jours avant Hawaii, l'Ironman 70.3 est pour lui l'occasion rêvée de reprendre confiance et d'effectuer quelques derniers réglages.

Pas de round d'observation pour l'Espagnol. Dès la natation, il prend les commandes de la course. Il s'extrait de l'eau avec 27 d'avance sur le Portugais Joao Silva, 59 sur l'Espagnol Guillem Rojas, 1'10" sur le Français Denis Chevrot, 1'15 sur le Portugais Filip Azevedo et 1'51 sur le Français Dylan Magnien.

Le double champion du monde Ironman 70.3 poursuit son cavalier seul à vélo. Sans distancer irrémédiablement ses rivaux, il prend un peu de champ sur eux au fil des kilomètres.

L'Espagnol rejoint T2 avec 1'45 d'avance sur Filip Azevedo et 2'30 sur le Néerlandais Milan Brons et Denis Chevrot. Sixième à 3'05, Dylan Magnien reste dans la course pour le podium.

Sans surprise, Javier Gomez lamine l'opposition à pied, sortant un très joli chrono d'1h10'45 pour son semi-marathon. C'est finalement avec près de cinq minutes d'avance que l'Espagnol rallie la ligne d'arrivée.

Auteur lui d'une remarquable course à pied bouclée en 1h12'19, Dylan Magnien s'adjuge une magnifique 2e place. Rappelons que le Beaunois, âgé de 24 ans, avait décroché le bronze lors des derniers championnats de France distance L derrière Sébastien Fraysse et Arnaud Chivot.

Le podium est complété par le Portugais Filip Azevedo.

Moins à l'aise que ses rivaux à pied, Denis Chevrot ne termine que 6e.

Trois autres pros tricolores ont fini l'épreuve : Maxime Sauve (15e), Amaury Dehez (19e) et Julien Marcq (20e).

Femmes

Modeste 9e lors du dernier Mondial Ironman de Nice, Emma Pallant est, elle aussi, en quête de rachat au départ de cette épreuve.

Contrairement à Javier Gomez, la Britannique n'est pas apparue de suite en tête de course. Elle laisse d'abord cet honneur à l'Allemande à Anna-Lena Pohl.

Mais distancée de seulement 46 secondes aux termes des 1 900 m de natation, elle lui chipe les rênes de la course dès le début du vélo.

C'est parti pour un long one woman show de la Britannique qui pose son vélo avec plus de dix minutes d'avance sur l'Autrichienne Sylvia Gehnboeck.

Pas de souci à pied pour la double championne du monde de duathlon qui contiendra facilement le retour fulgurant de l'Espagnole Anna Noguera. Quant au bronze, il est allé au cou de l'Allemande Anna-Lena Pohl.

Cascais podium femmes.jpg

Classements

Pros hommes

  • 1 Gomez, Javier ESP 1 1 1 00:21:59 02:13:22 01:10:45 03:51:11
  • 2 Magnien, Dylan FRA 2 2 2 00:23:50 02:13:26 01:12:19 03:55:43
  • 3 Azevedo, Filipe PRT 3 3 3 00:23:14 02:13:22 01:14:17 03:56:48
  • 4 Kalistratov, Aleksey RUS 4 4 4 00:24:31 02:14:10 01:12:39 03:57:05
  • 5 Norris, Colin GBR 5 5 5 00:24:30 02:14:15 01:13:46 03:58:21
  • 6 Chevrot, Denis FRA 6 6 6 00:23:09 02:14:20 01:15:56 03:59:03
  • 7 Soukup, Petr CZE 7 7 7 00:24:32 02:15:50 01:15:13 04:01:09
  • 8 Andujar, Pedro Jose ESP 8 8 8 00:24:41 02:12:42 01:17:38 04:01:35
  • 9 Mechin, Antoine FRA 9 9 9 00:25:46 02:18:40 01:13:24 04:03:40
  • 10 Sowieja, Dominik DEU 10 10 10 00:25:48 02:18:31 01:13:24 04:03:49
  • 15 Sauve, Maxime FRA 15 15 15 00:25:55 02:19:27 01:19:32 04:11:05
  • 19 Dehez, Amaury FRA 19 25 26 00:29:12 02:24:33 01:22:27 04:22:24
  • 20 Marcq, Julien FRA 20 26 27 00:26:37 02:27:15 01:22:24 04:23:04

Pros femmes

  • 1 Pallant, Emma (GBR) 04:18:21
  • 2 Noguera, Anna (ESP) +09:31
  • 3 Pohl, Anna-Lena (GER) +18:20
  • 4 Stadelmann, Sabrina (SUI) +23:04
  • 5 Gehnboeck, Sylvia (AUT) +31:37