Et c'est reparti pour la Super League ! L'édition 2019-2020 de ce circuit, créé en 2017 par l'ancien champion du monde d'Ironman Chris McCormack avec le triathlète amateur et milliardaire russe Leonid Bogulslavky, démarrera ce week-end par une manche à Jersey.

Tenants du titre, Vincent Luis et Katie Zaferes vont remettre leur titre en jeu. L'an passé, le Français l'avait emporté devant le Britannique Henri Schoeman et Jonathan Brownlee.

Super league podium H.jpg

De son côté, l'Américaine avait devancé la Néerlandaise Rachel Klamer et la Française Cassandre Beaugrand.

Super league Zaferes.jpg

Mais rien n'est gagné d'avance car les plateaux sont plus encore relevés que l'an passé.

Chez les hommes, on retrouvera neuf athlètes qui figuraient dans le Top du classement final de la WTS : Vincent Luis (1er), l'Espagnol Mario Mola (2e), le Belge Marten Van Riel, le Français Léo Bergère (8e), le Norvégien Gustav Iden (9e), le Norvégien Kristian Blummenfelt (10e), le Néo-Zélandais Hayden Wilde (11e) et le Britannique Jonathan Brownlee (15e). Les principaux absents seront les Espagnols Javier Gomez (3e) et Fernando Alarza (4e) ainsi que l'Australien Jacob Birtwhistle (6e).

Outre Vincent et Léo, trois autres Bleus seront présents : Pierre Le Corre, Aurélien Raphaël et Anthony Pujades.

Côté féminin, trois athlètes du Top 10 final de la WTS n'ont pas fait acte de candidature : les Britanniques Jessica Learmonth (2e) et Non Stanford (7e) et l'Allemande Laura Lindemann (10e).

Du coup, Katie Zaferes aura comme principales rivales la Britannique Georgia Taylor-Brown (3e de la série WTS), les Américaine Taylor Spivey (4e) et Summer Rappaport (5e), la Française Cassandre Beaugrand (8e) et l'Italienne Annamaria Mazzetti (9e).

Super league course femmes.jpg

Trois autres Françaises seront de la partie : Léonie Périault, Sandra Dodet et la championne du monde U23 Émilie Morier.

La compétition se déroulera en deux temps.

Les concurrents seront d'abord répartis en deux groupes. Les cinq premiers de chaque groupe seront automatiquement qualifiés pour l'Enduro du lendemain. Les rejoindront les cinq athlètes les plus rapides des deux groupes. Ils seront donc quinze le lendemain pour la finale. Le format de la course (Shortened Enduro) sera le suivant : 300 m de natation, 4 km de natation et 1,6 km de natation à effectuer deux fois en non stop.

Le lendemain après-midi, place à l'Enduro. Il s'agira d'un enchaînement pur et simple et non stop de 3 triathlons : 300m Nat’- 5km vélo – 1.6km de course à pied. Les 2 derniers athlètes à la fin de chaque discipline sont éliminés. Celui qui passera la ligne finale en tête est vainqueur.

Programme

Samedi 28 septembre

14 h : demi-finale 1 femmes

15 h : demi-finale 2 femmes

16 h : demi-finale 1 hommes

17 h : demi-finale 2 hommes

Dimanche 29 septembre :

14 h : Enduro femmes

16 h : Enduro hommes

Classement final de la Super League 2019

  • 1 Vincent Luis (Fra) 107 pts
  • 2 Henri Schoeman (Afs) 105 pts
  • 3 Jonathan Brownlee (Gbr) 96 pts
  • 4 Tyler Mislawchuk (Can) 57 pts
  • 5 Richard Murray (Afs) 54 pts

6 Léo Bergère (Fra) 52 pts

24 Dorian Coninx (Fra)

Classement final de la série

  • 1 Katie Zaferes (Usa) 113 pts
  • 2 Rachel Klamer (Ned) 76 pts
  • 3 Cassandre Beaugrand 65 pts
  • 4 Taylor Spivey (Usa) 62 pts
  • 5 Kirsten Kasper (Usa) 51 pts

Les start-lists

Femmes

  • 1 Katie Zaferes
  • 2 Rachel Klamer
  • 3 Cassandre Beaugrand
  • 4 Taylor Spivey
  • 5 Summer Rappaport
  • 6 Yuko Takahashi
  • 7 Emma Jeffcoat
  • 8 Leonie Periault
  • 9 Kirsten Kasper (DNS)
  • 10 Ashleigh Gentle (DNS)
  • 11 Sandra Dodet
  • 12 Kerry Morris
  • 13 Felicity Sheedy-Ryan
  • 14 Olivia Mathias
  • 15 Zsanett Bragmayer
  • 16 Claudie Simard
  • 17 Megan Foley
  • 18 Georgia Taylor-Brown
  • 19 Sophie Coldwell
  • 20 Vicky Holland
  • 21 Carolina Routier
  • 22 Luisa Baptista
  • 23 Vittoria Lopes
  • 24 Alice Betto
  • 25 Emilie Morier
  • 26 Annamaria Mazzetti
  • 27 Ilaria Zane

Hommes

  • 1 Vincent Luis
  • 2 Jonny Brownlee
  • 3 Tyler Mislawchuk
  • 4 Leo Bergere
  • 5 Ben Kanute
  • 6 Hayden Wilde
  • 7 Jonas Schomburg
  • 8 Matthew Sharpe
  • 9 Henri Schoeman (DNS)
  • 10 Richard Murray (DNS)
  • 11 Pierre Le Corre,
  • 12 Aurelien Raphael
  • 13 Anthony Pujades
  • 14 Igor Polyanskiy
  • 15 Christopher Perham
  • 16 Aiden Longcroft-Harris
  • 17 Michael Arishita
  • 18 Marten Van Riel
  • 19 Matthew Hauser
  • 20 Kristian Blummenfelt
  • 21 Gustav Iden
  • 22 Mario Mola
  • 23 Vasco Vilaca
  • 24 Sylvain Fridelance
  • 25 Constantine Doherty
  • 26 Dorian Coninx
  • 27 Aaron Royle
  • 28 Oliver Turner
  • 29 Joshua Lewis