Six. C'est le nombre total de médailles enregistrées par la France lors de la finale mondiale de Lausanne qui s'est achevée en fin d'après-midi à Lausanne. Elles ont toutes été enregistrées par les paratriathlètes et sont toutes en or. Les champions du monde se nomment Alexis Hanquinquant, Jules Ribstein et Élise Marc. Tous trois ont facilement dominé leurs rivaux.

Titré pour la 3e fois chez les PTS4, Alexis Hanquinquant a franchi la ligne avec 2'22 d'avance sur le Chinois Jiachao Wang.

P ARRIVEE HANQUINQUANT.jpg

Lauréat chez les PTS2, Jules Ribstein, qui avait pris le bronze l'an passé, décroche, quant à lui, sa première couronne mondiale.

P PODIUM RIBSTEIN.jpg

De son côté, Élise Marc, qui évolue dans la catégorie PTS3, compte désormais deux médailles d'or mondiales à son palmarès.

P ARRIVEE MARC.jpg

À noter que c'est la première fois que l'équipe de France de paratriathlon termine un mondial avec trois titres dans son escarcelle.

Hormis ces trois médailles, les Bleus ont décroché trois Top 5 : Antoine Perel-Olivier Lyoen (4e chez les PTVI), Annouck Curzillat-Julie Marano (5e chez les PTVI) et Ahmed Andaloussi (5e chez les PTWC).

P ANDALOUSSI.jpg

Voici le classement des autres Bleus : Alexandre Pawiza (6e chez les PTWC), Gwladys Lemoussu (7e chez les PTS5), le tandem Arnaud Grandjean-Toumy Degham (8e chez les PTVI) et Yannick Bourseaux (9e chez les PTS5).

P PAVIZA.jpg

A noter l'abandon de Stéphane Bahier suite à une chute à vélo.