Les duathlètes ont damé le pion aux triathlètes. Tel est le verdict de l'édition 2019 de l'Ironman 70.3 de Vichy qui s'est déroulé ce matin.

Sont, en effet, montés sur la plus haute marche du podium Yohan Le Berre (vice-champion du monde de duathlon en 2018) et Emma Pallant (championne du monde de duathlon en 2016).

Tandis que le Français s'était mis à l'abri à l'issue du vélo, la Britannique a, de son côté, attendu la course à pied pour porter l'estocade à ses rivales. Les deux vainqueurs ont un point faible, la natation. Ils n'en menaient pas large, ce matin à 6h30 (6h32 pour les femmes) lorsque le starter a liberté les concurrents.

depart-pro-femmes.jpg

Mais l'un comme l'autre s'en est finalement mieux tiré que prévu dans cet exercice.

Quant aux groupes d'âges, ils se sont élancés quatre par quatre par le biais d'un rolling start.

groupe-age-avant-départ.jpg

Rolling-start.jpg

De nombreux forfaits étaient à déplorer côté masculin : l'Allemand Andi Boecherer, le Suisse Ruedi Wild, l'Italien Mattia Ceccarelli ainsi que les Français Arnaud Guilloux et Arthur Horseau (gastro-entérite durant la dernière nuit).

Aux termes des 1 900 m, Yohan Le Berre ne concède finalement qu'1'30 environ aux 5 meilleurs nageurs du jour, le Belge De Herzog, le Britannique McNamee, l'Espagnol Rojas, l'Allemand Dirksmeier et le Suisse Kueng.

1ER-homme-sortie-nat.jpg

Il faudra une cinquantaine de km au Messin, très à l'aise sur le nouveau parcours vélo plus accidenté, pour chiper les rênes de la course au Suisse Manuel Küeng.

1ER-HOMME-DOSSARD-45.jpg

Le leader ne sera plus revu par ses rivaux malgré une chute sans gravité tout à la fin.

YOHANN-LEBERRE-VELO.jpg

C'est avec une avance substantielle de 2'36 que le Lorrain dépose son vélo à son emplacement. Ses poursuivants sont au nombre de deux : le Britannique McNamee et l'Allemand Franz Loeschke.

Ayant fait passer son avance au-delà des trois minutes à mi-course à pied, Yohan Le Berre semble parti pour une victoire confortable.

YOHANN-LE BERRE-CAP.jpg

C'est sans compter le regain d'énergie de McNamee qui décide alors de passer la surmultipliée. Il effectue désormais ses kilomètres en 2'50.

L'avance du leader commence alors à se réduire comme une peau de chagrin. Mais c'est trop tard pour le médaillé de bronze des deux derniers Mondiaux Ironman.

Yohan Le Berre gardera finalement 1'15 d'avance sur la ligne d'arrivée. Le Messin a donc le temps de partager sa joie avec les spectateurs.

David McNamee et Franz Loeschke doivent donc se contenter respectivement de l'argent et du bronze.

Un seul autre Français à réussi à se hisser dans le Top 10 chez les pros masculins : l'ancien champion de France LD, Jean-Eudes Demaret.

Juan-EUDES-DEMARET-ARRIVÉE.jpg

Journée sans en revanche pour le 2e de l'ironman de Nice, Kevin Rundstadler, qui termine à une lointaine 18e place.

KEVIN-RUNSTADLER-sortie-nat.jpg

Côté féminin, la lutte a également été serrée entre trois concurrentes, la Britannique Emma Pallant, l'Américaine Jocelyn McCauley et la Française Manon Genêt.

La course a été longtemps animée par Jocelyn McCauley. Meilleure nageuse du jour en compagnie de l'Italienne Margie Santamaria, l'Américaine se débarrasse de la Transalpine dès le début du vélo.

1ERE-FILLE-sortie-nat.jpg

De leur côté, Emma Pallant et Manon Genêt sont pointées à un peu moins d'une minute et trente secondes.

Manon-Genêt-sortie-nat.jpg

Jocelyn McCauley n'aura de cesse de creuser les écarts sur ses rivales durant les 88 km vélo.

JOCELYN-MCCAULEY-VELO.jpg

Elle rejoint finalement T2 avec une avance proche des 5' sur Manon Genêt et Emma Pallant.

MANON-GENÊT-VELO.jpg

EMMA-PALLANT-VELO.jpg

Mais ce ne sera pas suffisant pour contenir le retour d'une Emma Pallant déchaînée qui la doublera sans un regard au 11e km.

Après avoir triomphé à Aix en début de saison, la Britannique s'impose donc une nouvelle fois en France.

EMMA-PALLANT-ARRIVÉE.jpg

Malgré une fin de course difficile, la lauréate 2017, Jocelyn McCauley s'empare de l'argent comme l'an passé.

Moins d'une minute derrière l'Américaine, on retrouve à la 3e place Manon Genêt, qui a effectué une belle course de préparation en vue du Mondial de Nice dans 15 jours.

depart-pro-femmes.jpg

Deux autres Bleues ont réussi à se hisser parmi les dix premières, Jeanne Collonge (7e) et Justine Mathieu (8e).

COLLONGE-CAP.jpg

Nous vous communiquerons ultérieurement les résultats des groupes d'âges qui ont pris beaucoup de plaisir à évoluer sous un beau soleil avec des températures raisonnables.

Ambiance-matin.jpg

ABIANCE-CAP.jpg

AMBIANCE-CAP-ARENE.jpg

PAYSAGE-VELO.jpg

À noter la belle prestation de Laurent Jalabert qui a bouclé l'épreuve dans l'excellent temps de 4h31.

JALABERT-CAP.jpg

Classements

Hommes

  • 1 Yohan Le Berre FRA 3h57m12s
  • 2 David McNamee GBR 3h58m27s
  • 3 Franz Loeschke GER 3h59m04s
  • 4 Patrick Dirksmeier GER 4h00m00s
  • 5 Felix Hentschel GER 4h04m05s
  • 6 Thomas Huwiler SWI 4h06m08s
  • 7 Manuel Kueng SWI 4h06m55s
  • 8 Mitch Kibby AUS 4h07m45s
  • 9 Arne Devliegher BEL 4h13m50s
  • 10 Juan Eudes Demaret FRA 4h14m13s

ABIANCE-CAP-ALLIER-NOUVELLE-PROMENADE.jpg

Femmes

  • 1 Emma Pallant GBR 4h25m18s
  • 2 Jocelyn McCauley USA 4h27m01s
  • 3 Manon Genêt FRA 4h28m19s
  • 4 Anna Noguera SPA 4h30m48s
  • 5 Laura Zimmerman GER 4h38m23s
  • 6 Margie Santamaria ITA 4h38m44s
  • 7 Jeanne Collonge FRA 4h41m33s
  • 8 Justine Mathieu FRA 4H43m04s
  • 9 Sara Van de Vel BEL 4h44m59s
  • 10 Pamela Statets CHI 4h56m20s