Ironman Kalmar (Suède) :

Un marathon en 2h44. Un Ironman en 7h51. Des chiffres qui donnent le vertige. Des chiffres qui montrent surtout à quel point Denis Chevrot était prêt à aller chercher un slot pour Kona.

Oui mais voilà, en ce dernier week-end de qualification pour les championnats du Monde Ironman 2019, le sociétaire du Rougeot Beaune Triathlon sera tombé sur un sacré client en face de lui lors de l'Ironman de Kalmar. De retour de blessure, l'Allemand Boris Stein aura en effet su résister admirablement à notre Français, revenu du diable vauvert à pied, pour s'imposer avec moins de 2 minutes d'avance.

Diminué physiquement avant même le départ natation (victime de problèmes gastriques), Denis aura malheureusement mis un peu trop longtemps à se mettre dans le rythme.

11e au 120e kilomètre vélo, 6e au début du marathon (à plus de 10 minutes de Stein) il ne lui aura pas manqué grand chose pour coiffer Stein sur le fil...une 2e place qui ne lui permettra cependant pas d'aller à Hawaï le 12 octobre prochain, un seul un slot ayant été alloué sur cette épreuve, pris par Boris Stein. Frustrant.

Arrivé-KALMAR.jpg

Auteur d'une saison pleine à très haut niveau (3e à l'Ironman Port-Macquarie, 2e sur le 70.3 des Sables d'Olonne), nul doute que Denis Chevrot fera tout pour être du voyage sur l'île du Pacifique en 2020.

À noter qu'aucune professionnelle Femme n'était présente sur cet événement.

Résultats :

  • 1. B.Stein (GER) 7h49'17
  • 2. D.Chevrot (FRA) 7h51'02
  • 3. M.Petersen (DEN) 7h52'31
  • 4. M.B.Olesen (DEN) 7h53'04
  • 5. T.Renc (CZE) 7h54'07

Ironman Copenhague (Danmark) :

Pas de professionnels Hommes sur cette épreuve, mais une course Femme qui aura tenu toutes ses promesses !

Présente en tête de course durant une bonne partie de la journée, nous nous sommes longtemps demandé si la locale Camilla Pedersen allait parvenir à décrocher l'or devant son public. C'était cependant sans compter sur l'Allemande Anne Haug, hors d'atteinte ce dimanche !

Après s'être détachée de la Danoise à quelques kilomètres de la fin du vélo, la médaillée de bronze des derniers championnats du Monde aura été absolument intouchable lors du marathon, couru en 2h57.

FIlle-cap-KALMAR.jpg

Un chrono final de 8h31 et une victoire impressionnante à moins de 2 mois d'Hawaï pour celle qui s'annonce comme l'une des plus sérieuses rivales de la Suissesse Daniela Ryf.

Déjà qualifiée grâce à sa victoire sur l'IM du Pays de Galles en septembre dernier, Camilla Pedersen, 2e, permet donc à sa compatriote Maja Stage Nielsen présente sur la 3e marche du podium, de récupérer le slot pour Kona.

Résultats :

  • 1. A.Haug (GER) 8h31'32
  • 2. C.Pedersen (DEN) 8h49'23
  • 3. M.S Nielsen (DEN) 9h02'49
  • 4. A.Naeth (CAN) 9h07'28
  • 5. M.Vesterby (DEN) 9h09'22

Ironman Mont-Tremblant (Canada) :

Lionel Sanders sera à Hawaï en octobre prochain, pas Anthony Costes. Par ces quelques mots on pourrait se contenter de résumer la principale information de cet Ironman de Mont-Tremblant côté Français...

Dans un jour sans, Anthony Costes aura malheureusement été contraint à l'abandon lors de la partie cycliste sur cette course...déjà à l'arrêt à Francfort fin juin et à Vitoria-Gasteiz mi-juillet, le Toulousain n'aura pas été en mesure de décrocher son slot cette saison. Petite éclaircie côté Bleu, la très belle 6e place au scratch de Kévin Thomassin, 1er amateur de la course en 8h45.

De son côté, après avoir comme à son habitude fait le show à vélo, le Candien Lionel Sanders sera parvenu à décrocher sa qualification pour Hawaï. Repris lors du marathon par son compatriote Cody Beals, déjà qualifié, Sanders sera tout de même parvenu à sauver largement sa 2e place.

Avec un marathon en 2h42, inutile de préciser que Beals sera lui aussi attendu à Hawaï !

Arrivé-Mont-tremblant.jpg

Le podium est complété par Nathan Killam, connu pour avoir participé avec sa moustache légendaire au circuit de la Superleague en 2018 en compagnie des meilleurs Triathlètes courte distance de la planète.

Chez les Femmes il n'y aura pas vraiment eu match tant l'Australienne Carrie Lester, victorieuse de l'IM France Nice cet été, était au dessus du lot à vélo. Pas vraiment d'importance cependant pour l'Américaine Sarah True qui, avec sa 2e place du jour, parvient à décrocher le dernier billet pour Kona.

Résultats :

  • Hommes :
  • 1. C.Beals (CAN) 7h58'34
  • 2. L.Sanders (CAN) 8h05'38
  • 3. N.Killam (CAN) 8h29'15
  • 4. Cedric Boily (CAN) 8h34'45
  • 5. S.Defilippis (USA) 8h38'22
  • Femmes :
  • 1. C.Lester (AUS) 8h48'26
  • 2. S.True (USA) 9h04'31
  • 3. J.Robertson (USA) 9h16'16
  • 4. P.B. St-Pierre (CAN) 9h30'13
  • 5. M.Burke (NZL) 9h34'31