À oublier très vite. Les triathlètes français n'ont guère brillé lors du Test Event de Tokyo qui s'est déroulé ces deux jours derniers.

Après les filles la veille, les garçons sont presque tous, eux aussi, passés à côté de leur course ce matin à Tokyo. Seul Pierre Le Corre a limité la casse en obtenant une place de finaliste (8e). Grosse déception en revanche pour Léo Bergère (44e) et Dorian Coninx (abandon pendant le vélo).

Il fallait être devin pour pronostiquer le tiercé gagnant composé du Canadien Tyler Mislawchuk, du Norvégien Casper Stornes et du Néo-Zélandais Hayden Wilde. Rappelons que les quatre premiers du classement du circuit WTS (Luis, Mola, Gomez et Alarza) n'avaient pas fait le déplacement préférant se réserver pour la finale mondiale à Lausanne à la fin du mois.

La course

Même si les conditions météorologiques sont un peu meilleures que pour les filles la veille, il fait malgré tout chaud et humide avec une légère bruine lorsque les concurrent se présentent sur le ponton de départ.

DEPART H.jpg

Le vent s'est, lui aussi, invité sur la course. Il jouera un rôle important sur la partie vélo.

Ce sont logiquement les trois meilleurs nageurs du circuit qui s'extraient les premiers de l'eau : le Sud-Africain Henri Schoeman, le Hongrois Mark Devay et le Slovaque Richard Varga.

SORTIE NAT SCHOEMAN.jpg

Respectivement 8e et 10e, Pierre Le Corre et Dorian Coninx sont dans le coup eux aussi.

SORTIE NAT LE CORRE.jpg

SORTIE NAT CONINX.jpg

Ce n'est pas le cas de Léo Bergère relégué à une minute.

SORTIE NAT BERGERE.jpg

Le trio de meilleurs nageurs tente de poursuivre sur sa lancée à vélo en compagnie notamment du Britannique Jonathan Brownlee, du Néo-Zélandais Tayler Reid, du Canadien Tyler Mislawchuk mais en vain. L'échappée est reprise à la fin du 2e des 8 tours. Ils se retrouvent désormais une trentaine de concurrents en tête, puis une quarantaine, dont nos trois Frenchies, Léo Bergère étant revenu lui aussi au contact (ndlr : il réalisera le 3e chrono).

LE CORRE VELO.jpg

BERGERE VELO.jpg

Mais le vent violent et le sol un peu humide vont provoquer une véritable hécatombe d'abandons durant la 2e partie du vélo. Tour à tour, Richard Varga (en raison d'une chute), Dorian Coninx (gêné par la chute du Slovaque), le Norvégien Kristian Blummenfelt, le Belge Marten Van Riel et l'Allemand Lasse Luhrs jettent tour à tour l'éponge.

C'est donc un groupe de tête un peu réduit, avec nos deux Français, qui se présente groupé à T2. Les plus prompts à la transition sont les Canadiens Tyler Mislawchuk et Matthew Sharpe qui ne connaîtront pas du tout le même destin par la suite (abandon pour le second nommé).

Jonathan Bronwlee, Henri Schoeman, Jacob Birtwhistle, Hayden Wilde, Casper Stornes sont sur leurs talons. Le Belge Jeele Geens et les Français ne sont pas loin également.

LE CORRE A PIED.jpg

En raison de la chaleur et de l'humidité qui rendent l'air suffocant, la course à pied va être un véritable calvaire pour certains concurrents.

Trois hommes, qui font fi de ces conditions, Tyler Mislawchuk, Casper Stornes et Hayden Wilde vont réussir à se détacher du reste du peloton. Ce dernier sera le premier à céder. Puis ce sera au tour du Norvégien de céder sous les coups de boutoir du Canadien lors du sprint final.

C'est donc Tyler Mislawchuk qui est le premier à recevoir les vivats du public public. C'est la première grande victoire du Canadien dont le meilleur résultat sur WTS était une 3e place à Montréal. Casper Stornes et Hayden Wilde décrochent, quant à eux, respectivement l'argent et le bronze.

Ci-dessous : les six médaillés des deux courses du week-end.

PODIUM H + F.jpg

De son côté, Pierre Le Corre, qui n'a rien lâché, obtient une excellente 8e place qui le remet en selle pour la sélection olympique.

ARRIVEE LE CORRE.jpg

Après un long chemin de croix, Léo Bergère franchit, de son côté, la ligne en 44e position.

ARRIVEE BERGERE.jpg

Demain, ce sont les paratriathlètes qui entrent en scène. Seront sur la ligne de départ côté bleu Alexis Hanquinquant, Ahmed Andaloussi et le tandem Arnaud Grandjean-Toumy Degham. Départ : 1h30 (heure française).

Classement

  • 1 Tyler Mislawchuk 1994 CAN 7 01:49:51 00:18:39 00:00:42 00:59:34 00:00:28 00:30:27
  • 2 Casper Stornes 1997 NOR 44 01:49:55 00:18:54 00:00:45 00:59:18 00:00:30 00:30:27
  • 3 Hayden Wilde 1997 NZL 16 01:50:03 00:19:25 00:00:43 00:58:47 00:00:31 00:30:36
  • 4 Gustav Iden 1996 NOR 12 01:50:25 00:19:33 00:00:44 00:58:40 00:00:29 00:30:58
  • 5 Jonathan Brownlee 1990 GBR 11 01:50:28 00:18:35 00:00:42 00:59:42 00:00:29 00:30:59
  • 6 Joao Silva 1989 POR 47 01:50:36 00:18:54 00:00:43 00:59:23 00:00:33 00:31:02
  • 7 Bence Bicsák 1995 HUN 9 01:50:41 00:19:27 00:00:50 00:58:42 00:00:30 00:31'11
  • 8 Pierre Le Corre 1990 FRA 5 01:51:00 00:18:38 00:00:42 00:59:38 00:00:30 00:31:31
  • 9 Henri Schoeman 1991 RSA 3 01:51:01 00:18:26 00:00:46 00:59:45 00:00:29 00:31:34
  • 10 Jonas Schomburg 1994 GER 23 01:51:01 00:18:42 00:00:43 00:59:32 00:00:29 00:31:34
  • 44 Léo Bergere 1996 FRA 14 01:58:04 00:19:30 00:00:45 00:58:43 00:00:30 00:38:35
  • DNFDorian Coninx 1994 FRA 15 DNF 00:18:48 00:00:43 00:00:00 00:00:00 00:00:00