Le format de course proposé était inattendu, les vainqueurs beaucoup moins. Victorieux de l'étape Nordiste au début de l'été et véritables fers de lance de l'équipe de France, Léo Bergère (St Jean de Monts) et Cassandre Beaugrand (Poissy Triathlon) ont remis ça ce dimanche à Muret pour la 3e étape du Grand Prix de Division 1.

Issue de course habituelle donc, la principale surprise de la journée est venue du format de course. En raison d'un trop fort courant dans La Garonne, les organisateurs, en concertation avec le staff Fédéral, ont décidé dès le matin de suspendre la partie aquatique. La course était donc transformée en Duathlon (format 5km/20km/2,5km) pour l'ensemble des épreuves prévues au programme.

Une décision qui n'aura guère impacté les collectifs du Poissy Triathlon, victorieux chez les Hommes et chez les Femmes, mais qui aura notamment permis d'observer de nouveaux athlètes aux avant-postes.

Course Femmes :

Il est 13h lorsque le starter libère les 16 formations Féminines de ce championnat de France de première division.

Depart-filles.jpg

Après quelques hectomètres disputés groupé, ce 1er 5 kilomètres permet déjà de faire le ménage et un groupe de 6 se détache alors très rapidement à l'avant.

1ERE-CAP-GROUPE-TETE.jpg

Arrivées à T1 avec vingtaine de secondes d'avance, les Pisciacaises Beaugrand, Périault et Dodet (Poissy), accompagnées des Isséennes Morier, Waugh (GBR) et de la sociétaire du T.C.G 79 Parthenay Landron, semblaient bien décidées à s'envoler en tête de course.

En effet, sur un parcours rendu usant par de nombreuses relances et une bosse de 600m à emprunter 4 fois, il semblait écrit qu'un groupe d'une telle qualité, emmené notamment par une Emilie Morier des grands jours, ne serait pas revu.

TETE-VELO-MORIER.jpg

Malgré un gros travail des Messines, piégées, et du Tri Val de Gray dans le second groupe, l'écart ne cessera de croître au fur et à mesure des 4 tours de 5 kilomètres au programme.

C'est donc finalement avec une avance supérieure à 1 min 15s que les 6 fuyardes rejoindront T2. Plus prompt à la transition, la jeune Pauline Landron (4e sur la Coupe du Monde d'Antwerp) démarrait tambour battant ces 2,5 kilomètres restants.

TRANSITION-PAULINE-LANDRON.jpg

Malgré toute sa volonté, elle ne pourra cependant résister au retour de l'impressionnante Cassandre Beaugrand. La jeune Pisciacaise, a qui rien ne résiste ou presque ces dernières semaines, remporte donc une nouvelle étape sur ce Grand Prix.

BEAUGRAND-ARRIVÉE.jpg

Le podium était finalement complété par Emilie Morier (Issy) et Sandra Dodet (Poissy), Landron échouant au pied du podium. Périault complète de son côté un magnifique top 5 100% tricolore. En pleine préparation pour le Test Event de Tokyo mi-août et la Finale WTS à Lausanne 2 semaines après, l'élite Française a su une nouvelle fois répondre présent.

Par équipe, Poissy Triathlon s'impose largement devant Issy Triathlon et Metz. Ces dernières laissent donc leurs rivales Franciliennes prendre 4 points d'avance au général.

PODIUM-EQUIPE.jpg

A un peu plus d'un mois de la 4e étape programmée à Quiberon début Septembre, ces points s'annoncent précieux dans la course au titre.

A noter la très belle opération des Sardines de Marseille, 8e de l'étape et qui s'éloignent de la zone de relégation.

Résulats :

L'étape :

  • INDIVIDUEL
  • 1. Cassandre Beaugrand (FRA) 1h00'54
  • 2. Emilie Morier (FRA) 1h01'08
  • 3. Sandra Dodet (FRA) 1h01'09
  • CLUBS
  • 1. Poissy Triathlon 10 points
  • 2. Issy Triathlon 15 points
  • 3. Metz Triathlon 36 points
  • 4. Tri Val de Gray 45 points
  • 5. Vallons de la Tour 61 points

VELO-AMBIANCE.jpg

Le Général :

  • 1. Poissy Triathlon 58 points
  • 2. Metz Triathlon 54 points
  • 3. Issy Triathlon 47 points
  • 4. Tri Val de Gray 43 points
  • 5. Vallons de la Tour 35 points

Course Hommes :

Il est 14h58 précisement lorsque le starter libère les Fauves.

HOMMES-DEPART.jpg

Malgré un rythme de folie imposé notamment par les Français Coninx (Poissy, Bergère (St Jean de Monts) et Viain (Montpellier), il faut attendre le passage du 3e kilomètre pour voir les choses se décanter progressivement.

1ERE-cap-groupe-tete-Coninx.jpg

L'écrémage fait par l'arrière, ils sont donc 10 à former le groupe de tête à l'entame du vélo. On y retrouve notamment les stars Françaises Bergere, Le Corre, Viain ainsi que le sociétaire du Liévin Triathlon Montoya .

VELO-TETE-LECORRE.jpg

Egalement présents à l'avant, Félix Forissier (Triathl'Aix) et Nathan Grayel (Tricastin) n'auront pas laissé leur part au lion dans ce groupe.

VELO-GROUPE-TETE-FELIX-FORISSIER.jpg

Malheureusement pour eux, ils ne pourront empêcher le retour du groupe des poursuivants. Un groupe emmené par les Pisciacais Raphaël et Duval, bien décidés à revenir à l'avant, qui effectuera la jonction à la fin du 3e tour.

VELO-AMBIANCE-PUBLIC.jpg VELO-TETE-POISSY-CONINX.jpg

Ils sont donc 22 à arriver ensemble à T2, Poissy et les Sables Vendée étant les clubs les plus représentés à l'avant avec respectivement 4 et 3 représentants.

TRANSITION-LES-SABLES.jpg

Auteur d'une transition express, le jeune et talentueux Nathan Grayel (Tricastin) est le premier à s'extraire du parc à transitions. Surement moins connu que ses compagnons d'échappé, Nathan n'en reste pas moins un excellent coureur.

2EME-CAP-GRAYEL.jpg

Après avoir résisté tant bien que mal au retour de ses poursuivants, le sociétaire de Tricastin ne pourra cependant rien faire face à Léo Bergère. Dans une forme Olympique après sa 5e place à Hambourg, Bergère s'impose magnifiquement sur ce Duathlon.

2EME-CAP-BERGERE.jpg

Grayel, véritable surprise du jour, décroche de son côté une sompteuse médaille d'argent devant l'Australien Luke Willian des Sables Vendée Triathlon, ce dernier devançant ses compatriotes Walkington (Sainte-Genevieve) et Copeland (Lievin).

Malgré son absence dans le top 5 individuel, Poissy Triathlon décroche in-extremis la victoire par équipe devant Lievin et les Sables Vendée Triathlon. Les Jaune et Bleu s'envolent au général : ils comptent désormais 10 points d'avance sur la 2e place.

Très belle opération également de Sainte-Genevieve qui, grâce à sa belle 5e place du jour, sort de la zone rouge.

Une nouvelle fois en difficulté, le C.R.V Lyon, Issy Triathlon et Vitrolles se rapprochent eux dangereusement de la relégation.

Résulats :

L'étape :

  • INDIVIDUEL
  • 1. Léo Bergère (FRA) 54'04
  • 2. Nathan Grayel (FRA) 54'12
  • 3. Luke Willian (AUS) 54'14
  • CLUBS
  • 1. Poissy Triathlon 32 points
  • 2. Triathlon Club Lievin 34 points
  • 3. Les Sables Vendée Triathlon 35 points
  • 4. Saint-Jean-De-Monts Vendée Triathlon 49 points
  • 5. Sainte Genevieve Triathlon 56 points

AMBIANCE-CAP-HOMMES.jpg

Le Général :

  • 1. Poissy Triathlon 60 points
  • 2. Les Sables Vendee Triathlon 50 points
  • 3. Triathlon Club Lievin 48 points
  • 4. Montpellier Triathlon 42 points
  • 5. Saint-Jean-De-Monts Vendée Triathlon 41 points

Retrouvez l'ensemble des résultats sur le site eventicom