Après Montreal fin Juin et Hambourg début Juillet, le gratin du Triathlon mondial fait de nouveau escale au Canada ce week-end. Disputée sur format Sprint (750m - 20km - 5km), cette étape d'Edmonton s'annonce spectaculaire, à l'image des 6 étapes du circuit WTS déjà disputées cette saison.

Hommes :

Du côté de la course Masculine, les principaux hommes en forme de l'été seront présents au départ, à commencer par le leader de l'équipe de France et numéro 1 mondial, Vincent Luis.

Victorieux à Yokohama mi-mai et impressionnant de régularité depuis le début de la saison (5 top 6 en 5 courses), le Génovéfain cherchera a consolider encore un peu plus son statut de leader du classement mondial, lui qui possède actuellement plus de 400 points d'avance sur l'Espagnol Javier Gomez. Ce dernier sera d'ailleurs lui aussi au départ de cette étape où il compte bien grappiller des points et retrouver un podium qui le fuit depuis l'étape de Leeds (3e)

Mario Mola, de retour en forme ces dernières semaines (2e à Montréal et 4e à Hambourg), et Fernando Alarza seront eux aussi présents pour représenter le pays de Cerventes à l'avant.

Enfin, comment ne pas citer l'Australien Jacob Birtwhistle et le Belge Jelle Geens dans la liste des favoris. Le premier, seul athlète à compter 2 victoires cette saison sur le circuit (Leeds et Hambourg) sera à surveiller comme le lait sur le feu par ses concurrents, de même que son partenaire d'entraînement Belge, victorieux à Montréal au terme d'un sprint d'anthologie.

Edmonton Geens.jpg

Simon Viain sera de son côté le seul autre Bleu engagé. Le Montpellierain, 35e au ranking mondial, espère bien profiter de l'absence notable de nombreux cadors, dont ses coéquipiers Pierre Le Corre, Dorian Coninx et Léo Bergère, pour s'immiscer dans le top 20.

Edmonton Viain.jpg

Attention toutefois à l'Américain McElroy, 2e à Leeds, et à l'imprévisible Britannique Jonathan Brownlee, présents sur la start-list et qui pourraient bien se mêler à la victoire finale.

Femmes :

Chez les Femmes, peu de têtes d'affiche ont décidé de faire le déplacement à Edmonton. Les Américaines Taylor Spivey, 4e au classement général, et Summer Rappaport (3e à Hambourg), seront ainsi les seules représentantes du top 10 mondial sur cette course.

Edmonton Spivey.jpg

En l'absence de l'ogre Katie Zaferes (4 victoires en 6 courses) ces 2 femmes semblent clairement au dessus du lot. Elles devront néanmoins se méfier de la Belge Claire Michel, redoutable coureuse, et de leur compatriote Taylor Knibb, championne du monde espoir en titre.

Aucune Française ne sera présente sur cette étape, celles-ci préférant privilégier la préparation du Test Event de Tokyo programmé mi-août.

Horaires :

* Samedi 20 Juillet :

  • Course Femmes : 15h30 (23h30 heure Française)
  • Course Hommes : 17h30 (01h30 le dimanche heure Française)

* Dimanche 21 Juillet :

  • Relais Mixte : 16h30 (00h30 le lundi heure Française)

A noter que l'équipe de France ne sera pas au départ de ce relais.