Eli Hemming n'a pas dit son dernier mot !

Après un début de saison très compliqué (abandons à Leeds, aux Bermudes, à New Plymouth et à Mooloolaba), le jeune Américain a montré en l'emportant sur cette très réputée coupe du Monde de Tiszaujvaros (Hongrie) que ses beaux résultats acquis fin 2018 (2 podiums en coupe du Monde) n'étaient pas un accident.

Il avait été imité quelques instants plus tôt par l'Australienne Emma Jeffcoat, victorieuse chez les Femmes.

Course Femmes :

Après les demi-finales le samedi tous les compteurs étaient remis à zéro pour les 30 femmes qualifiées en finale. Cette dernière, disputée sur format Sprint (750m - 20km - 5km) regroupait toutes les favorites, sans exception.

Tiszaujvaros départ Femmes.jpg

Après une natation peu sélective, dominée notamment par l'Espagnole Perez Sala (ancienne spécialiste de brasse présente aux Jeux Olympiques de 2004), c'est un groupe d'une vingtaine d'unités qui effectuera en tête les 20 kilomètres de vélo prévus au programme.

Parmi les plus rapides à T2, Emma Jeffcoat prend très vite les commandes à pied d'un groupe réduit à dix, en compagnie notamment de sa compatriote Natalie Van Coevorden.

Tiszaujvaros cap Femmes.jpg

7e lors de la première demi-finale la veille, Jeffcoat avait su en garder sous le pied. Au terme d'un sprint magnifique, elle l'emporte devant l'Autrichienne Sara Vilic et une autre Australienne, Kelly-Ann Perkins, venue chiper la 3e place sur le fil à l'Espagnole Miriam Casillas Garcia.

Tiszaujvaros arrivée Femmes.jpg

Natalie Van Coeverden complète ce beau top 5, à moins de 4 secondes de la victoire.

Course Hommes :

Une natation peu sélective, un vélo quasi groupé et un sprint haletant...le scénario des Hommes fut semblable à celui de la course Femmes.

Aurélien Raphaël, champion de France en titre et nageur hors pair, est le premier à s'extraire de l'eau en compagnie du local Mark Devay.

Après quelques kilomètres en tête, ils sont rapidement rejoins par l'ensemble des protagonistes de cette finale, bien décidés à ne laisser personne filer.

Tiszaujvaros Vélo Hommes.jpg

Alors qu'Aurélien Raphaël, plus prompt à T2, lâche progressivement les reines de la course, le Sud-Africain Wian Sullward, l'Australien Ryan Fisher et l'Américain Eli Hemming prennent de leur côté le contrôle des opérations à pied.

Tiszaujvaros cap Hommes.jpg

Au terme d'une course à pied dense et d'un sprint une nouvelle fois sompteux, Eli Hemming remporte sa première victoire de la saison. Il s'impose d'un cheveu devant Fisher et Sullward. Le jeune Hongrois Lehmann, champion du Monde Junior en titre, échoue lui au pied du podium.

Tiszaujvaros arrivée Hommes.jpg

Seul Français engagé, Aurélien Raphaël, en délicatesse à pied, termine donc 17e de cette épreuve.

Classements :

Hommes :

  • 1 Eli Hemming 1995 USA 10 00:53:43 00:09:08 00:00:55 00:28:27 00:00:21 00:14:54
  • 2 Ryan Fisher 1991 AUS 6 00:53:44 00:09:16 00:00:57 00:28:16 00:00:21 00:14:55
  • 3 Wian Sullwald 1993 RSA 3 00:53:44 00:09:17 00:00:57 00:28:16 00:00:20 00:14:56
  • 4 Csongor Lehmann 1999 HUN 5 00:53:49 00:08:56 00:00:55 00:28:40 00:00:22 00:14:58
  • 5 Barclay Izzard 1998 GBR 19 00:53:52 00:09:25 00:00:51 00:28:17 00:00:19 00:15:02

...

  • 17 Aurelien Raphael 1988 FRA 26 00:54:31 00:08:40 00:01:00 00:28:50 00:00:18 00:15:45

Femmes :

  • 1 Emma Jeffcoat 1994 AUS 14 00:59:28 00:09:47 00:01:02 00:31:02 00:00:21 00:17:18
  • 2 Sara Vilic 1992 AUT 8 00:59:29 00:09:45 00:01:00 00:31:07 00:00:22 00:17:17
  • 3 Kelly-Ann Perkins 1992 AUS 4 00:59:29 00:09:33 00:01:06 00:31:13 00:00:23 00:17:15
  • 4 Miriam Casillas García 1992 ESP 12 00:59:29 00:09:45 00:01:01 00:31:07 00:00:28 00:17:10
  • 5 Natalie Van Coevorden 1992 AUS 2 00:59:31 00:09:46 00:01:03 00:31:03 00:00:25 00:17:17

Les résultats complets sont à retrouver sur le site Triathlon.org