Le Tigre sera avide de revanche. Contraint à l'abandon en course pied à Francfort, Antony Costes est bien décidé à se racheter ce dimanche lors de l'Ironman Vitoria-Gasteiz. S'il veut se qualifier pour le championnat du monde Ironman, c'est le moment ou jamais pour le Toulousain dont la meilleure performance cette saison est une 5e place aux Mondiaux Longue Distance ITU.

La partie n'est pas gagnée d'avance car trois redoutables adversaires se présentent face à lui : Eneko Llanos (Esp), Josh Amberger (Aus) et Cameron Wurf (Aus).

En terminant 4e en début de saison en Afrique du Sud, Eneko Llanos a démontré qu'il était toujours compétitif malgré ses 42 ans. Lauréat à Cairns en 2017, Josh Amberger a, de son côté, enchaîné les bonnes performances ces dernières semaines avec notamment des 3e places lors de l'Ironman 70.3 Cœur d'Alène et du célèbre Escape From Alcatraz. Quant à Cameron Wurf qui a déçu à Nice (7e), il serait difficile à battre s'il affichait la même valeur que lors du dernier championnat du Monde Ironman (9e).

Troisième à Barcelone l'an passé, l'Espagnol Miquel Blanchart Tinto est un outsider à ne pas négliger également.

À noter la présence d'un autre pro français, Sébastien Rodriguez.

Chez les femmes, on s'attend à un match entre l'Américaine Heather Jackson (3e à Hawaii en 2016 et 14e en octobre dernier) et l'Espagnole Judith Corachan (vice-championne du monde ITU).

Les concurrents nageront leur 3 800 m dans le lac Ullíbarri-Gamboa. Ils enchaîneront avec 180 km à vélo dans la magnifique campagne de la région d'Alava. Le parcours est aussi bucolique que rapide. Les concurrents devraient affoler les compteurs. Ils découvriront ensuite durant leurs 4 boucles de course à pied l'architecture de Vitoria.

Départ : 8h20 (pros hommes), 8h25 (pros femmes) et 8h30 (groupes d'âges en rolling start).