Honneur aux seconds ! Après leur 2e place sur l'édition 2018, l'Allemand Andreas Dreitz et la Britannique Lucy Charles ont dominé de la tête et des épaules cette édition 2019 du Challenge Roth.

Annoncé comme favori, le vice-champion du monde Bart Aernouts prend la 4e place au terme d'une course très dense et avec un public venu comme toujours nombreux pour assister à ce spectacle.

Hommes :

Il est 6h30 lorsque le starter libère les professionnels Hommes.

Après 3800m disputés sans combinaison, le Suédois Svensson est le premier, et le seul sous les 50', à s'extraire de l'eau, suivi de très près par l'Australien Braden Currie et les anciens spécialistes du courte distance, l'Américain Andy Potts et le Britannique David McNamee.

Currie et McNamee rapidement distancés, Potts et Svensson s'envolent en tête de course. Ils sont rapidement rejoins par Dreitz et Bocherer, très en jambes devant leur public et sur un parcours rendu difficile par le vent.

Après avoir compté 4 minutes d'avance à la mi-course sur leur premier poursuivant, l'Australien Wurf, le quatuor se transformera finalement en duo à la pause du vélo, Dreitz étant le premier à poser pied à terre à T2 juste devant son compatriote Bocherer.

Dreitz.JPG

Très rapidement, le champion du monde Ironman 2016 se détache durant le marathon. Il réussira à contenir le retour du surprenant Jesper Svensson, champion du monde Ötillo 2017, et s'imposera en 7h59'02.

Svensson prend donc la 2e place devant Cameron Wurf, médaillé de bronze, et qui efface sa contre-performance Niçoise.

Bart Aernouts, auteur d'un vélo moyen, se contente donc pour cette année de la 4e place.

Aernouts.JPG

De son côté le Britannique McNamee, auteur d'un solide retour à pied, complète ce beau top 5.

Femmes :

Chez les Femmes peu de suspense en tête de course tant Lucy Charles a dominé les débats tout au long de cette journée.

Sortie de l'eau avec près de 4 minutes d'avance sur ses poursuivantes (5e chrono au cumul Hommes et Femmes), la jeune Britannique aura contrôlé cette course de bout en bout.

Comptant près de 5 minutes de marge sur Bleymehl, Lehrieder et Crowley à la fin du vélo, elle s'imposera finalement en 8h31'09s, reléguant cette dernière à plus de 7 minutes.

Lucy Charles.JPG

L'Allemande Daniela Bleymehl décroche de son côté le bronze. Elle signe ici son record personnel sur la distance (8h43).

Classements :

Hommes :

  • 1. Dreitz (GER) 7h59'02
  • 2. Svensson (SWE) + 3'18
  • 3. Wurf (AUS) + 5'06
  • 4. Aernouts (BEL) + 5'46
  • 5. McNamee (GBR) + 6'48

Femmes :

  • 1. Charles-Barclay (GBR) 8h31'09
  • 2. Crowley (AUS) + 7'02
  • 3. Bleymehl (GER) + 12'08
  • 4. Jerzyk (POL) + 17'40
  • 5. Lehrieder (GER) + 24'04

Rendez-vous le 5 Juillet 2020 pour la 19e édition du Challenge Roth.