2 mois après les championnats du monde, le gratin du duathlon Européen avait cette fois-ci rendez-vous à Târgu Mures (Roumanie) pour les championnats d'Europe de la discipline, disputés sur format Sprint (5km - 20km - 2,5km).

Au terme d'une course maîtrisée, le Messin Benjamin Choquert remporte son 2e titre international de la saison, devenant premier tricolore en duathlon masculin à réaliser le doublé championnat d'Europe / championnat du Monde. Krilan le Bihan décroche lui le titre chez les espoirs.

Sur la course féminine le bilan est plus que mitigé, aucune des Françaises n'ayant réussi à accrocher le podium.

Les courses :

Femmes :

Il est 10h30 heure locale lorsque les 22 femmes présentes sur la ligne de départ s'élancent sous une température déjà proche des 30 degrés.

Très rapidement 5 femmes se détachent et arrivent ensemble à T1 : les Françaises Blaut et Levenez, les Espagnoles Loizate Sarrionandia et Bejarano ainsi que l'Autrichienne Illes.

Marion Legrand, 4e des derniers mondiaux et piégiée sur cette première partie de course, réintègre finalement ce groupe de tête durant le vélo.

A la pause du vélo, 8 femmes sont alors présentes en tête de course, bien conscientes que la victoire se jouera entre elles. Très vite Loizare Sarrionandia se détache. Seulement 10e des derniers mondiaux, elle décroche ici le titre Européen devant l'Autrichienne Illes, vice-championne du monde en titre. Bejarano complète le podium.

Côté tricolore beaucoup de déception. Sandra Levenez, championne du monde en titre et grandissime favorite termine à une décevante 5e place, juste devant ses compatriotes Garance Blaut et Marion Legrand, respectivement 6e et 7e.

2EME-CAP-LEVENEZ.jpg

Résultats :

  • 1. Irene Loizate Sarrionandia (ESP) 01:00:14
  • 2. Sandrina Illes (AUT) 01:00:21
  • 3. Sonia Bejarano (ESP) 01:00:26
  • 4. Lesley Smit (NED) 01:00:34
  • 5. Sandra Levenez (FRA) 01:00:38
  • 6. Garance Blaut (FRA) 01:00:50
  • 7. Marion Legrand (FRA) 01:01:23

Hommes :

Du côté des hommes, après un départ donné à midi heure locale, la première course à pied ne crée pas d'écarts significatifs. Un groupe d'une vingtaine d'éléments, dont les 5 Français, s'élance alors en tête à vélo.

La partie cycliste est notamment marquée par une magnifique échappée de Yohan Le Berre, 5e des derniers mondiaux. Alors qu'il semble se diriger vers la victoire, le Messin est malheureusement stoppé par une crevaison à quelques kilomètres de T2. Cruel...

C'est donc un groupe toujours aussi compact qui arrive à T2.

Benjamin Choquert, comme à son habitude, démarre tambour battant les 2,5km restants. Il ne sera plus jamais revu et s'imposera au final avec 7 secondes d'avance sur Emilio Martin et 9 sur le Belge Angelo Vandecasteele, 3e de la course. Le podium est ainsi le même qu'aux mondiaux à Pontevedra il y a 2 mois.

Derrière, Benoît Nicolas 5e, Krilan le Bihan 6e et Maxime Bargetto 8e permettent à la France de signer un joli résultat d'ensemble.

Pour sa première sélection sous le maillot bleu-blanc-rouge, Krilan le Bihan décroche le titre chez les espoirs. Un résultat prometteur pour ce garçon, capable déjà de disputer les victoires sur les étapes du championnat de France de D1.

le bihan.jpg

Résultats :

  • 1. Benjamin Choquert (FRA) 00:55:42
  • 2. Emilio Martin (ESP) 00:55:49
  • 3. Angelo Vandecasteele (BEL) 00:55:51
  • 4. Marco Miguel (POR) 00:55:53
  • 5. Benoit Nicolas (FRA) 00:55:57
  • 6. Krilan Le Bihan (FRA) 00:55:58
  • 7. Luis Miguel Martin Berlanas (ESP) 00:55:59
  • 8. Maxime Bargetto (FRA) 00:56:02