3 semaines après Leeds, les meilleurs triathlètes de la planète courte distance se sont retrouvés ce samedi pour la 5e étape du circuit WTS à Montréal, disputée sur un format Sprint (750m - 20km - 5km)

Au terme d'une course très dense et très ouverte, en l'absence notamment des têtes d'affiche Françaises, Jelle Geens signe sur cette étape Canadienne une sublime victoire, la première de sa carrière.

Chez les femmes le duel Zaferes / Taylor-Brown a de nouveau eu lieu, avantage à la première nommée qui remporte sa 4e WTS de la saison !

Femmes :

Il est 14h36 lorsque les 34 athlètes engagées s'élancent sur cette partie aquatique disputée sans combinaison.

Départ Montréal Femmes Wagner Araujo.jpg

Comme lors de la dernière étape, la Brésilienne Vittoria Lopes, la Britannique Jessica Learmonth et l'Américaine Katie Zaferes dominent cette natation.

Sous leur impulsion un groupe de 4 se détache alors à la sortie de l'eau : Lopes, Zaferes et Learmonth ainsi que la Néerlandaise Maya Kingma.

Sortie d'eau Wagner Araujo.jpg

vélo départ Wagner Araujo.jpg

Derrière ces 4 fuyardes, c'est la Britannique Georgia Taylor-Brown, piégée dans l'eau, qui mène la chasse.

Accompagnée de l'Italienne Alice Betto et de la jeune Américaine Taylor Knibb, elle opère la jonction durant le 3e des 5 tours vélo.

pack vélo Wagner Araujo.jpg

Alors que Lopes est lâchée durant le dernier tour, les 6 femmes de tête continuent elles d'accentuer leur avance kilomètre après kilomètre. C'est alors avec près d'une minute de marge sur le groupe de chasse qu'elles arriveront finalement au parc de transition.

Plus promptes à la pause du vélo, Zaferes et Taylor-Brown prennent rapidement la tête dès la sortie de T2.

cap Wagner Araujo.jpg

Créditées de 10 secondes d'avance à mi-parcours, les 2 athlètes resteront ensemble jusqu'au bout. C'est finalement dans les tous derniers hectomètres que Katie Zaferes parvient à se détacher.

L'Américaine remporte ainsi, au terme d'un magnifique sprint, sa 4e étape de la saison.

Victoire Zaferes.jpg

Georgia Taylor-Brown se contente donc finalement de l'argent, juste devant sa compatriote Jessica Learmonth qui décroche son 4e podium en 2019.

Alice Betto, surprenante 4e de la course, signe son premier top 10 de la saison devant Taylor Knibb, qui complète le top 5.

Au classement général Katie Zaferes compte désormais plus de 700 points d'avance sur Jessica Learmonth et 1000 sur Georgia Taylor-Brown. On voit mal comment le titre pourrait désormais lui échapper...

Rachel Klamer (7e) et Taylor Knibb (10e) intègrent de leur côté le top 10 à l'issue de cette étape.

Classements :

L'étape :

  • 1. Katie Zaferes (USA) 58'15
  • 2. Georgia Taylor-Brown (GBR) 58'26
  • 3. Jessica Learmonth (GBR) 58'49
  • 4. Alice Betto (ITA) 58'57
  • 5. Taylor Knibb (USA) 59'24

Le Général après 5 étapes :

  • 1. Katie Zaferes (USA) 4925 pts
  • 2. Jessica Learmonth (GBR) 4170 pts
  • 3. Georgia Taylor-Brown (GBR) 3925 pts
  • 4. Taylor Spivey (USA) 3249 pts
  • 5. Non Stanford (GBR) 2435 pts
  • ...
  • 19. Cassandre Beaugrand (FRA) 1264 pts
  • 21. Léonie Périault (FRA) 1214 pts

Hommes :

En milieu d'après-midi 55 Hommes s'élancent à leur tour pour les 750 mètres de natation.

Profitant de l'absence des Français ou encore du Néo-Zélandais Reid, le Sud-Africain Schoeman fait le spectacle en tête de course. Après 8'50 d'effort il est le premier à s'extraire de l'eau, suivi de très près par le Slovaque Richard Varga, de retour au plus haut niveau.

schoeman sortie d'eau Wagner Araujo.jpg

Contrairement à la course femmes, la natation ne provoque pas d'écarts sélectifs sur cette course. Les favoris, y compris l'Espagnol champion du monde en titre Mario Mola, sont présents aux avants-postes à la fin du 1er tour vélo.

Seul absent de marque, l'Australien Jacob Birtwhistle, passé à côté de sa natation. Il réussira cependant à réintégrer rapidement ce gros groupe de tête durant le 2e tour, de même que Simon Viain, unique Français engagé.

Bike Hommes Wagner Araujo.jpg

En raison du vent et du parcours particulièrement sinueux, avec pas moins de 16 virages par tour, la nervosité est grande en tête de course. On assistera malheureusement à plusieurs chutes, mettant notamment hors course le Sud-Africain Wian Sullward.

Malgré quelques tentatives d'échappée de Schomburg (GER) ou encore Blummenfelt (NOR), c'est un groupe toujours aussi compact de 29 unités qui arrive à T2.

Auteurs d'une transition express, Schoeman et Murray (RSA) sont les premiers à s'élancer à pied. Très vite, Schoeman ne peut suivre, et 6 hommes se détachent à l'avant : Mola (ESP), Murray (RSA), Mislawchuk (CAN), Geens (BEL), Blummenfelt (NOR) et Gomez (ESP).

pack de tête cap Wagner Araujo.jpg

Ce dernier, sans doute émoussé suite à sa 2e place sur les championnats d'Europe 70.3 le week-end passé, est le premier à lâcher prise. Il sera imité peu de temps après par Blummenfelt et Murray, laissant leurs 3 compagnons d'échappée se disputer le podium à moins d'un kilomètre de l'arrivée.

Au terme d'un sprint fou, disputé sous une pluie battante, Jelle Geens décroche la première victoire en WTS de sa carrière, et par la même occasion son premier podium.

victoire Hommes Wagner Araujo.jpg

Mario Mola, bien que battu, prend une belle médaille d'argent. Après 3 courses compliquées (26e aux Bermudes, 29e à Yokohama et à Leeds), il retrouve des couleurs et se replace par la même occasion au classement mondial (7e).

Tyler Mislawchuk de son côté décroche lui une magnifique médaille de bronze devant son public.

Richard Murray et Kristian Blummenfelt, dont la saison peinait à décoller, prennent respectivement la 4e et la 5e place et montrent qu'ils restent toujours de sérieux clients aux victoires d'étape. On soulignera également la belle 7e place de l'Australien Matthew Hauser, champion du monde junior il y a 2 ans.

Gomez 9e, Birtwhistle 10e et Schoeman 20e (pénalisé pour être monté avant la ligne à T1), sont les principales déceptions de la journée.

Simon Viain termine de son côté 18e. Course difficile pour le Montpelliérain mais qui signe malgré tout un nouveau top 20.

Simon Viain Wagner Araujo.jpg

L'Espagnol Fernando Alarza, 6e ici, reprend de son côté la tête du général. Vincent Luis, absent sur cette étape, recule à la 2e place, juste devant Javier Gomez et Henri Schoeman.

Le titre mondial devrait sans aucun doute se jouer entre ces 4 hommes.

Classements :

L'étape :

  • 1. Jelle Geens (BEL) 53'49
  • 2. Mario Mola (ESP) 53'50
  • 3. Tyler Mislawchuk (CAN) 53'53
  • 4. Richard Murray (RSA) 53'58
  • 5. Kristian Blummenfelt (NOR) 54'02
  • ...
  • 18. Simon Viain (FRA) 54'54

Le Général après 5 étapes :

  • 1. Fernando Alarza (ESP) 3282 pts
  • 2. Vincent Luis (FRA) 3200 pts
  • 3. Javier Gomez (ESP) 3108 pts
  • 4. Henri Schoeman (RSA) 2905 pts
  • 5. Jacob Birtwhistle (AUS) 2377 pts
  • ...
  • 10. Dorian Coninx (FRA) 1908 pts
  • 12. Léo Bergère (FRA) 1780 pts
  • 20. Pierre Le Corre (FRA) 1256 pts
  • 31. Simon Viain (FRA) 707 pts

Rendez-vous désormais le 6 et 7 juillet à Hambourg pour la 6e WTS de la saison. L'étape Allemande sera également support des championnats du monde de relais mixte.