Après Châteauroux à la mi-mai, le Grand Prix de Triathlon fait escale à Dunkerque ce dimanche pour la 13e année de suite. Alors que de nombreux cadors étaient absents lors de la première étape, on retrouvera un plateau d'une belle qualité ce week-end.

En tête de la compétition chez les femmes et chez les hommes, Poissy Triathlon cherchera à s'envoler en tête du classement.

L'an dernier, Poissy Triathlon avait d'ailleurs dominé l'étape chez les femmes en s'emparant des victoires individuelle (Léonie Périault) et club. Chez les hommes, l’étape avait été remportée en individuel par Vincent Luis (absent cette année) tandis que le club des Sables Vendée Triathlon avait créé la surprise en l'emportant grâce au bon positionnement de ses athlètes dans le groupe des poursuivants.

Femmes

Les Femmes seront les premières à s'élancer avec un départ programmé à 11h15.

Avec la présence de Cassandre Beaugrand et Léonie Périault (respectivement victorieuses en 2017 et 2018 sur cette étape), les féminines de Poissy Triathlon partiront une nouvelle fois avec l'étiquette de grandissimes favories.

cassandre--Leonie-cap.jpg

Face à elles, Metz, 2e au classement provisoire, présentera une équipe ambitieuse avec notamment Léa Coninx (3e à Châteauroux et 3e sur la coupe d'Europe de Dnipro) et Jeanne Lehair au départ.

CONINX-CAP.jpg

A surveiller également, l'Espagnole Marta Sanchez Hernandez (Stade Poitevin Triathlon) qui a terminé au pied du podium à Châteauroux. Le club du Stade Poitevin Triathlon est actuellement 4ème au classement général derrière Issy Triathlon, qui pourra compter sur les deux soeurs Merle. Ce dernier espère rester sur le podium.

Le Tri Val de Gray, 5e à Châteauroux, présentera une équipe homogène (les Françaises Gautier et Fullagar ainsi que la Hongroise Kovacs) qui devrait lui permettre lui aussi de jouer le podium.

A noter l'absence de Sandra Dodet et Emilie Morier (1ere et 2e à Châteauroux) qui feront l'impasse sur cette manche.

De leur côté, Toulouse, Tricastin et Autun Triathlon essaieront de s'extirper de la zone rouge.

Hommes

Les Hommes prendront le départ à 14h15.

A ce stade du Championnat, le club de Poissy Triathlon tient le haut du podium et compte bien y rester avec le retour de Dorian Coninx, pilier de l’équipe et grand connaisseur de l’étape qu’il a déjà remporté en 2017.

Ce dernier sera notamment épaulé par Anthony Pujades (vainqueur à Châteauroux) et Aurélien Raphaël, qui reste sur une victoire sur le Tours'nman distance L.

Le club de Saint-Jean-de-Monts, champion de France en titre et seulement 4e à lors de la première étape, espère lui revenir dans le coup au championnat. Léo Bergère, 9ème au ranking provisoire de la WTS sera de retour sur le Grand Prix. Il sera accompagné ici de Max Stapley, Louis Vitiello et Arthur Berland pour aller chercher un gros résultat.

BERGERE-GROUPE-TETE-VELO.jpg

Face à eux. Montpellier Triathlon, actuellement 5ème, a fait appel à Sam Ward, Pierre Le Corre, et Simon Viain, respectivement 5ème, 8ème et 19ème de la WTS de Leeds pour s'assurer une remontée au classement général.

Le club local de Liévin, 3e à Châteauroux, espère bien rester sur la boîte à l'issue de cette course. Raphaël Montoya sera accompagné avec le Suisse Salvisberg, l'Autrichien Knabl et le Français Shaw, de très solides nageurs pouvant jouer les premiers rôles rapidement durant cette course.

En fin de classement, Issy, Tricastin et Vitrolles Triathlon feront en sorte de ne pas finir relégables une fois de plus.

Horaires

Dimanche 23 juin : 11h15 : course Femmes 14h15 : course Hommes