Les Bleus décrochent la 3e place à Nottingham sur cette 2e manche des World Mixed Relay Series, disputée sur un format duathlon. La Grande-Bretagne, qui a réalisé un véritable cavalier seul à domicile, l'emporte, alors que la brillante équipe de Suisse vient chercher la médaille d'argent.

Que ce fut dur pour les Français !

nottingham ben lumley.jpg

Dès l'entame de course, la Britannique Georgia Taylor-Brown, victorieuse de la WTS de Leeds la semaine dernière, s'échappe.

Nottingham velo GB.jpg

Elle ne cessera d'accroître son avance au fur et à mesure de sa course pour passer le relais à Ben Dijkstra (champion Olympique de la jeunesse en 2014) avec 26" d'avance sur Emilie Morier.

L'équipe Britannique ne sera plus jamais revue et s'imposera aisément.

De leur côté les Français ont longtemps lutté pour aller chercher leur médaille de bronze.

Peu à leur aise sur cette course, et auteurs de quelques erreurs, il leur aura fallu attendre la fin du relais de Léonie Périault et le départ de Pierre Le Corre pour s'assurer du podium.

Voici le récapitulatif de la course des Français relais par relais :

1er relais : Emilie Morier est, dès l'entame du vélo, bien placée dans le groupe de chasse composé de 7 nations (France, Canada, Suisse, Italie, Australie, Allemagne et Pays-Bas).

Suite à une très belle 2e course à pied, elle passera le relais à Dorian Coninx en 2e position derrière les Britanniques.

Nottingham.jpg

2e relais : Dorian est très actif durant la 1e course à pied mais n'arrive pas à se détacher du reste de la meute.

Après un vélo très glissant, il effectue la 2e course à pied au coude à coude avec l'Allemand Wernz. Il passe finalement le relais à Léonie Périault en 3e position.

3e relais : La Britannique Sophie Coldwell, 9e à Leeds et victorieuse de la coupe du monde de Cagliari au mois de mai, part avec 35" d'avance sur ses poursuivantes.

Derrière, Léonie reste à l'avant du groupe de chasse. Un temps réduit à 3 (France, Allemagne et Suisse), ce dernier voit revenir l'Italie et le Canada durant la partie cycliste.

A l'issue d'une course à pied maîtrisée, la Pisciacaise passe le relais au Montpelliérain Pierre Le Corre en 2e position.

Nottingham Periault.jpg

4e relais : Pierre Le Corre et le Suisse Adrien Briffod partent à la poursuite du jeune prodige Anglais Alex Yee.

Les deux hommes se détachent du reste des poursuivants et luttent ensemble jusqu'à la fin du vélo. A l'arrivée à T2 Pierre se loupe et laisse malheureusement partir Briffod.

Ce dernier, auteur d'une course pleine, vient donc chercher la 2e place à 42 secondes des Britanniques qui l'emportent facilement.

Nottingham yee.jpg

Non classée à Abu Dhabi, l'équipe Suisse retrouve des couleurs !

Pierre Le Corre termine finalement 3e de cette course éprouvante, à 50 secondes secondes de la victoire alors que le Canada et l'Allemagne complètent ce top 5.

A noter la contre-performance de l'Australie et des Etats-Unis, attendus comme favoris, respectivement 8e et 10e à l'arrivée.

Résultats :

  • 1. Grande-Bretagne : 1h23'13"
  • 2. Suisse : 1h23'55"
  • 3. France : 1h24'03"
  • 4. Canada : 1h24'25"
  • 5. Allemagne : 1h24'28"

La prochaine étape se déroulera à Hambourg en Allemagne le 07 juillet, étape où l'équipe de France fera une nouvelle fois partie des favoris.