Au terme de 2 courses très animées et passionnantes, la jeune Britannique Georgia Taylor Brown et l'Australien Jacob Birthwhistle ont remporté la première WTS de leur jeune carrière ce dimanche du côté de Leeds. Quelles courses !

Femmes :

Il est 13h06 heure locale lorsque les 35 femmes présentes sur la ligne de départ s'élancent pour ces 1500 mètres de natation effectués en combinaison (température de l'eau à 16°C).

Comme à l'accoutumée cette saison, la natation est ultra dominée par la Britannique Jessica Learmonth et l'Américaine Katie Zaferes, accompagnées cette fois-ci de la jeune Brésilienne Vittoria Lopes.

A la sortie de l'eau 7 femmes s'envolent en tête de course : 3 Britanniques (Coldwell, Learmonth et Taylor-Brown), 2 Américaines (Zaferes et Spivey) ainsi que la Brésilienne Lopes et la Française Cassandre Beaugrand, auteur d'une très belle natation (7e à 10s).

Malheureusement pour cette dernière, le rythme effréné imposé par les 3 Britanniques et par la leader du classement mondial Katie Zaferes sur le vélo ne lui permettra pas de s'accrocher longtemps à ce groupe. En difficulté, elle posera le vélo avec près de 3 minutes de retard sur la tête de course...

vélo Leeds femmes Janos Schmidt.jpg

De leur côté les 6 fuyardes continuent de se livrer à une belle partie de manivelles et c'est avec près de 2 minutes d'avance sur le groupe de chasse (composé notamment de Léonie Périault et des 3 autres Britanniques) qu'elles arrivent à T2.

Après une transition express de la Britannique Sophie Coldwell et de l'Américaine Katie Zaferes, c'est bien Georgia Taylor Brown qui viendra prendre la tête de course très rapidement pour ne plus jamais la lâcher.

Georgia Taylor-Brown s'impose donc à domicile, avec 11 secondes d'avance sur Katie Zaferes et plus d'1'30 sur Jessica Learmonth. L'Américaine Taylor Spivey et la Britannique Non Stanford complètent le top 5.

arrivée Leeds femmes-2.jpg

Avec 3 représentantes dans le top 5 (5 dans le top 10 avec la 7e place de Vicky Holland et la 9e de Sophie Coldwell), la Grande-Bretagne a brillé à domicile.

A noter la belle 8e place de l'étonnante Brésilienne Vittoria Lopes, son premier top 15 sur le circuit WTS.

Du côté de nos Françaises, le bilan est certes meilleur que sur les dernières étapes mais reste malgré tout mitigé : Cassandre Beaugrand termine 13e, bien loin de ses attentes en vélo et en course à pied. Léonie Périault vient elle chercher une très belle 6e place (son premier top 10 cette saison) après une magnifique course à pied, 4e chrono à la clé.

vélo Periault Leeds Janos Schmidt.jpg

Cette dernière se replace donc à la 14e place au classement mondial alors que Cassandre Beaugrand intègre elle aussi le top 15 (12e). Ce classement est toujours largement dominé par Katie Zaferes devant Jessica Learmonth et Taylor Spivey.

Classements :

L'étape :

  • 1 Georgia Taylor-Brown (GBR) : 01:55:46
  • 2 Katie Zaferes (USA) : 01:55:57
  • 3 Jessica Learmonth (GBR) : 01:57:22
  • 4 Taylor Spivey (USA) : 01:57:38
  • 5 Non Stanford (GBR) : 01:57:53
  • 6 Leonie Periault (FRA) : 01:57:55
  • (...)
  • 13 Cassandre Beaugrand (FRA) : 01:59:41

Le général après 4 étapes :

  • 1 (-) Katie Zaferes (USA) : 3925
  • 2 (-) Jessica Learmonth (GBR) : 3314
  • 3 (-1) Taylor Spivey (USA) : 3249
  • 4 (-) Georgia Taylor-Brown (GBR) : 3000
  • 5 (+1) Non Stanford (GBR) : 2435
  • (...)
  • 12 (+5) Cassandre Beaugrand (FRA) : 1264
  • (...)
  • 14 (+14) Leonie Periault (FRA) : 1214

Hommes :

En fin d'après-midi c'est un peloton de 55 unités qui s'élance chez les Hommes.

Après une natation où le Néo-zélandais Reid, l'Allemand Schomburg, le Sud-Africain Schoeman et les 3 Français Le Corre, Coninx et Luis s'illustrent à l'avant de la course, c'est un groupe très dense qui sort de l'eau et qui démarre à vive allure le vélo.

Luis natation Leeds.jpg

Ils sont en effet 29 dans ce groupe de tête où l'on retrouve quasiment tous les favoris.

Manquent néanmoins à l'appel l'Espagnol champion du monde en titre Mario Mola, le Sud-Africain Richard Murray et le jeune anglais Alex Yee, tous les 3 pointés à près d'une minute à la sortie de l'eau.

La partie cycliste est marquée en tête de course par une succession d'attaques de la part des Britanniques (Bishop accompagné du Norvégien Blummenfelt au 10e km, J.Brownlee et Coninx au 15e km, A.Brownlee et l'Irlandais White à 2 tours de la fin du vélo...) mais sans jamais réussir à obtenir plus d'une dizaine de secondes d'avance, faute à un rythme insoutenable imposé par les poursuivants.

velo Leeds.jpg

C'est donc finalement un groupe toujours aussi compact qui arrive à T2 avec une minute d'avance sur le groupe "Mola/Yee", ces 2 derniers étant déjà trop loin pour pouvoir espérer jouer le top 10.

A la suite d'une transition éclair, Jonas Schomburg prend rapidement les reines de la partie course à pied devant un groupe où peu d'écarts se créent.

schomburg leeds.jpg

Les frères Brownlee seront les premiers favoris à lâcher, avant que le Français Léo Bergère ne les imite quelques instants plus tard.

A l'avant Schomburg est repris à la mi-course par le groupe de tête. Ils sont encore une douzaine à pouvoir se jouer la victoire et c'est à ce moment précis que Schoeman en profite pour porter une violente attaque. Le groupe explose, Coninx puis Luis et Le Corre craquent, et l'Australien Jacob Birthwhistle est le seul à pouvoir répondre à 2,5km de l'arrivée.

Il s'envole alors vers la victoire et vient remporter ici la première WTS de sa carrière devant l'Américain Matthew McElroy, véritable surprise du jour, l'Espagnol Javier Gomez et le Sud-Africain Schoeman.

victoire Leeds hommes.jpg

Attendus comme favoris, les frères Brownlee ont déçu devant leur public. Jamais dans le coup en course à pied Jonathan termine 35e, Alistair 44e.

De son côté Mario Mola espérait inverser la tendance après ses 2 dernières contre-performances. Malheureusement, il termine une nouvelle fois 29e en affichant toujours des lacunes inquiétantes en natation. Le coureur prodige Alex Yee termine lui 15e.

chase groupe Leeds hommes.jpg

Chez les Français, Vincent Luis signe certes sa plus mauvaise place de la saison en terminant 6e ici, mais conserve largement la tête du classement mondial. Pierre Le Corre décroche un nouveau top 10 après les Bermudes, 8e aujourd'hui.

Dorian Coninx et Léo Bergère, très actifs sur le vélo mais en délicatesse sur la partie pédestre, terminent respectivement 12e et 20e alors que Simon Viain décroche lui son premier top 20 cette saison sur le circuit avec sa 19e place du jour.

Rendez-vous à la fin du mois à Montréal pour la 5e étape de la saison.

Classements :

L'étape :


  • 1 Jacob Birtwhistle (AUS) : 01:45:12
  • 2 Matthew McElroy (USA) : 01:45:19
  • 3 Javier Gomez Noya (ESP) : 01:45:21
  • 4 Henri Schoeman (RSA) : 01:45:31
  • 5 Sam Ward (NZL) : 01:45:42
  • 6 Vincent Luis (FRA) : 01:45:46
  • (...)
  • 8 Pierre Le Corre (FRA) : 01:45:47
  • (...)
  • 12 Dorian Coninx (FRA) : 01:46:03
  • (...)
  • 19 Simon Viain (FRA) : 01:47:12
  • 20 Léo Bergere (FRA) : 01:47:15

Le général après 4 étapes :

  • 1 (-) Vincent Luis (FRA) : 3200
  • 2 (+1) Henri Schoeman (RSA) : 2678
  • 3 (-1) Fernando Alarza (ESP) : 2605
  • 4 (+1) Javier Gomez (ESP) : 2572
  • 5 (+1) Alex Yee (GBR) : 1993
  • 6 (+2) Dorian Coninx (FRA) : 1908
  • (...)
  • 9 (-2) Léo Bergère (FRA) : 1780
  • (...)
  • 16 (+7) Pierre Le Corre (FRA) : 1256
  • (...)
  • 34 (+10) Simon Viain (FRA) : 441